Washington se joue des frontières: Le Maghreb concerné

0 162
An aerial view of the Pentagon building in Washington, June 15, 2005. U.S. Defense Secretary Donald Rumsfeld defended the Guantanamo prison against critics who want it closed by saying U.S. taxpayers have a big financial stake in it and no other facility could replace it at a Pentagon briefing on Tuesday. REUTERS/Jason Reed JIR/CN

Les frontières du Maghreb ne sont-elles plus immuables aux yeux des stratèges américains ? Le Department of Defense a commandé au Hudson Institute, une étude sur les évolutions territoriales éventuelles au Moyen-Orient et en Afrique du Nord dans les vingt prochaines années. Les analystes du think-tank conservateur devront recenser les acteurs étatiques et non étatiques souhaitant redessiner les frontières et leurs moyens pour y parvenir. Pur exercice intellectuel ou projections géostratégiques pour le futur ? Le dossier mérite d’être suivi de près…

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus