21 sociétés ont publié des pertes au S1 2020 contre 9 au S1 2019 

Dans un contexte macroéconomique difficile, avec une régression économique prévisionnelle de 5,8% en termes de PIB en 2020, contre des progressions de 2,4% et 3,0% enregistrées respectivement en 2019 et 2018, le chiffre d’affaires semestriel publié des sociétés cotées à la bourse de Casablanca ressort en baisse de de 4,9% à 115,4 Mrds. La raison principale derrière ce repli est le confinement instauré en mars dernier.

0
21 sociétés ont publié des pertes au S1 2020 contre 9 au S1 2019 

L’état d’urgence sanitaire suite à l’apparition des premiers cas Covid-19 et l’annonce du confinement le 20 mars au Maroc ont fortement impacté l’activité des secteurs Energie, Immobilier, et Matériaux de construction qui ressortent comme  les 1er  contributeurs à cette détérioration. Leurs CA ont chuté respectivement de –2,45 Mrds Dh, -2,09 Mrds Dh et -1,08 Mrd Dh respectivement, du fait de la baisse de la demande des produits énergétiques couplée à une dégradation des cours à l’international, Au recul des ventes de logements des promoteurs immobiliers s’est adjoint un repli des volumes de ventes des matériaux de construction suite à l’arrêt de plusieurs chantiers. 

La baisse des revenus a été atténuée essentiellement par la hausse du secteur Banques dont l’évolution du PNB a été de +6,7%.  Ceci s’explique, principalement par l’effet périmètre, lié à l’acquisition de trois nouvelles banques au T4-2019 par la BCP. Cet évènement lui a permis de renforcer son PNB de 1,2 Mrd MAD à fin Juin 2020 (hors effet périmètre, son PNB n’aurait progressé que de 6% au lieu de 13,9%).  Hors effet périmètre, le PNB du secteur Banques n’aurait cru que de 4,5% au lieu 6,7%.  

Hors secteur Banques, le chiffre d’affaires global aurait perdu 9,0% au S1-2020, par rapport au S1- 2019. Toutefois, le coût du risque des Banques a fortement impacté la marge opérationnelle, cette dernière s’est située à 15,0% à fin Juin 2020 contre 23,2% une année auparavant.  Ce qui a pénalisé leur contribution en termes de résultat net globale de la place.

 En effet, le résultat net des sociétés composant le MASI affiche une chute importante de 56,1% à 6,9 Mrds Dh au S1-2020. Dans le détail, ce repli est dû essentiellement à la baisse du RNPG du secteur Bancaire de 3,78 Mrds Dh, et principalement celui du groupe ATW (-1,6 Mrds Dh), suite à la détérioration significative du risque de crédit engendré par la crise Covid-19 et à la contribution exceptionnelle au fonds spécial Covid-19.  L’opérateur Maroc Telecom, a aussi perdu 1,05 Mrd Dh de bénéfices, et ce en raison de la comptabilisation de la contribution au fond Covid-19 de 1,038 Mrd Dh. 

Le résultat net du secteur Assurances a également reculé de 928,0 MDH. Essentiellement Wafa Assurance (-622 MDH), à cause de l’impact de la crise sanitaire, en plus des méthodes de provisionnement prudentes retenues, de la montée des impayés, de la contreperformance des marchés financiers couplée à l’annulation, la suspension ou le report des versements de dividendes de certains émetteurs. Il est  à noter que les marges nettes des sociétés du MASI se sont nettement dégradées de 7,1 points passant de 13,1% au S1-2019 à 6,0% au S1-2020, principalement sous l’effet de la comptabilisation des dons Covid-19 et l’évolution adverse du coût du risque bancaire.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus