22 ème édition du Championnat Arabe de Basket-ball : La face cachée de la sélection marocaine !

0
L’Equipe Nationale Marocaine de Basket-ball prend part depuis le 30 décembre dernier à la 22 édition du Championnat Arabe des Nations qui prend fin le 8 du mois en cours. Un championnat arabe avec seulement six équipes nationales en l’absence de celles du Liban, Jordanie, Tunisie et du Qatar.
Se morfondant dans de grands problèmes structurels, le Basket-ball marocain peine à décoller. Sa pratique à l’échelle nationale peine à être promue par une fédération minée par les conflits d’intérêts, l’opacité et l’improvisation. La participation à la 22 édition du Championnat Arabe de Basket-ball est une occasion pour le président de la FRMBB de surfer sur un podium potentiel à la portée du team national dans une une compétition communautaire internationale qui ne porte que le nom. Une opportunité que le président de la FRMBB veut saisir pour masquer les tares de la gouvernance de la FRMBB.
Généralement, cette compétition est un moyen pour tester les jeunes phalanges en vue de s’assurer la relève. Tel n’est pas le cas de l’Equipe Nationale Marocaine dont la moyenne d’âge est la plus grande dans ce Championnat arabe. Faut -il rappeler que ça fait plus d’une décennie que l’on n’a pas procédé au turn-over de cette équipe nationale?
Ce qui est d’autant plus grave, c’est d’avoir aligné quatre joueurs ayant la double nationalité alors que l’on sait que les règlements FIBA n’autorisent qu’un seul joueur pour disputer les tournois à l’échelle africaine. Et comme cette manifestation sportive arabe n’est pas reconnue par la FIBA du fait de son caractère communautaire, on a exploité l’occasion pour aligner ces joueurs dont trois font partie du club présidé par le Président de la FRMBB au détriment de bonnes pointures autochtones qui bon gré mal gré doivent être engagées dans les prochains éliminatoires du championnat d’Afrique. On comprend aisément pourquoi le président de la FRMBB a opté pour la désignation du coache technique du club de L’ASS quand on sait d’autant plus que l’Equipe Nationale émane à 75 pour cent de deux clubs :L’ASS et le CRA du président de la FRMBB qui se fout du conflit d’intérêts!
Ayant décidé in extremis de la participation à ce Championnat arabe sans réunion du Comité Directeur Fédéral et sans programme de ladite Direction Technique Nationale, l’Equipe Nationale Marocaine est condamnée non à s’assurer une place au podium mais à remporter le sacre pour la première fois face à des équipes nationales qui jouent avec leurs équipes “B”, renforcées par quelques titulaires.
Déjà, l’Equipe Nationale a remporté trois victoires consécutives mais sans avoir convaincu. Et l’on a du mal à voir ce team national évoluer à l’échelle africaine où la réalité du parquet est implacable. Là on se voile la face comme lors de notre dernière participation à l’Afro-Basket en août 2015 en Tunisie. On est revenu avec une 13 ème place qui a prouvé en plus la débandade dans laquelle se trouve le niveau de l’Equipe Nationale.
Une Équipe Nationale se construit dans la durée et non dans le prêt -à -porter et avec des cadres qui ont le pré-requis du haut niveau. Hélas, on est loin du compte !

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus