A la FIFA, l’hemorragie des démissions se poursuit

Domenico Scala, président de la commission d’audit et de conformité de la Fifa, a démissionné samedi dernier. Il souhaite ainsi protester contre l’adoption d’une mesure qui remet selon lui en cause l’indépendance de certains organes de l’institution chargés notamment d’enquêter sur des membres. Cette démission intervient au lendemain du 66e congrès de la Fifa à Mexico, où le nouveau président Gianni Infantino a fait adopter un amendement qui transfère au gouvernement de la Fifa le pouvoir de nommer ou démettre les présidents de la commission d’éthique ou d’audit, « ce qui prive ces organes de leur indépendance » et « détruit l’un des acquis essentiels de la réforme », a annoncé D. Scala dans un communiqué.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus