cialis montreal pharmacie en ligne acheter viagra quebec kamagra 100mg oral jelly avis viagra en vente libre sex shop panne belgique generique cialis mylan belgique baclofen 10 mg tablet commander du cialis a pas cher où acheter du vrai viagra lasix medication side effects acheter viagra sous controle medical

Abdelmadjid Tebboune persiste et signe sa marocophobie

A l’occasion du 46e anniversaire de la proclamation, le 27 février 1976, de la «République arabe sahraouie démocratique», l’hôte du Palais Al Mouradia s’offre la Une des médias algériens et séparatistes en annonçant avoir reçu le Patron du Polisario. 

0
Abdelmadjid Tebboune a reçu Brahim Ghali,  jeudi au palais Al Mouradia.

Abdelmadjid Tebboune a reçu Brahim Ghali,  jeudi au palais Al Mouradia. La présidence algérienne s’est contentée d’un bref communiqué, vite moussé par l’ensemble des médias locaux et du Polisario, pour annoncer la réception.

Il s’agit de la première réception du genre et ce, depuis que A. Tebboune a été propulsé par le système à la magistrature suprême en décembre 2019. Elle redonne aussi une autre dimension aux multiples déclarations du chef de l’Etat en faveur du Polisario dont la dernière remonte au 18 février. En effet, lors de son discours consacré au deuxième anniversaire du Hirak, il a affirmé qu’ «il n’y a pas de solution à la question sahraouie en dehors de l’autodétermination du peuple sahraoui. Le dossier du Sahara est un cas de décolonisation ». Une assertion passée de mode pour le dossier du Sahara marocains, mais ò combien d’actualité pour l’Algérie dont le peuple revendique haut et fort le départ du système et l’indépendance des Algériens confisquée par les galonnés de l’ANP. 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.