The news is by your side.

Accords agricole et de pêche: Pour la Comader la décision du Tribunal de l’UE «n’aura aucune répercussion immédiate» sur les professionnels

0 198

Le tribunal annule ces décisions en maintenant leurs effets pendant une certaine période. « Nous allons continuer à travailler légalement avec l’Union européenne, tout en préparant la réponse à la cours d’appel pour éclaircir définitivement la confusion qui tourne autour de cette décision et régler par la même occasion nos différends », a expliqué M. Alamouri. « Économiquement parlant, le professionnel n’est absolument pas inquiet, les produits des provinces du Sud continuent à être commercialisés, que ce soit ceux de la pêche ou de l’agriculture, a-t-il indiqué, relevant « qu’on ne peut du jour au lendemain demander à un agriculteur d’arrêter son activité dans l’immédiat ». « Plusieurs accords sont signés dans ce sens et leur arrêt direct ne peut que porter préjudice aux deux parties », a-t-il précisé. Et de soutenir: » Le temps que le conseil européen donne une réponse, en l’occurrence dépose un pourvoi, le professionnel marocain est tout à fait « disponible et disposé » à argumenter sur les biens fondés d’exercer sur les provinces du Sud, toute activité économique et sociale nécessaire au développement de cette région, par le biais du marché européen ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.