The news is by your side.

Les activistes amazighs meublent la scène politique

0 144
Huit ans après leur éviction de la scène politique, les activistes amazighs du Parti démocrate amazigh marocain (PDAM) dissout en 2008 forcent le destin en intégrant la scène politique via le Parti du renouveau et de l’équité.
Privés de l’exercice de la politique depuis la dissolution du PDAM, les activistes amazighs opèrent un retour en douceur sur la scène par le biais du parti « Tamount pour le renouveau » alias « Parti du renouveau et de l’équité (PRE)». Crée en 2002 et dirigé par Chakib Achahbar, celui-ci portera désormais le nom de « Tamount pour le renouveau » qui signifie « union pour le renouveau » en amazigh. Et ce, suite à l’adhésion d’anciennes figures du mouvement amazigh à limage de l’ex porte porte-parole et secrétaire général du PDAM Ahmed Dgharni et des militants Addi Lihi et Mounir Kejji. Cette décision prise par le bureau politique du parti du renouveau samedi dernier en présence de 26 membres devrait être soumise à l’approbation du Congrès extraordinaire à tenir le 28 mai à Rabat. A travers l’adhésion de ces activistes, le parti de Chakib Achahbar opère un vrai tournant dans son histoire et compte se donner un nouvel élan appuyé sur l’assise du mouvement amazigh.
Rappelons que depuis la dissolution du PADM, les activistes amazighs ont multiplié les tentatives pour revenir sur la scène politique. La dernière en date était en 2015. Les anciennes figures du PDAM avaient essayé de créer une nouvelle enseigne appelée « Identité et Innonvation ». Le choix de cette appellation avait pour but de se conformer à l’article 7 de la constitution qui stipule que les partis « ne peuvent être fondés sur une base religieuse, linguistique, ethnique, ou régionale (…) ». Cependant, cette tentation avait échoué, le ministère de l’Intérieur ayant opposé son véto. A suivre donc…
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.