The news is by your side.

Aéronautique : Une unité de production de GAL Aerospace au Royaume

0 250

Cet accord a été signé par Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, et Bruno Morin, président de Gal Aerospace, à l’occasion de la participation du Maroc au Salon aéronautique international de Farnborough, qui se tient du 18 au 22 juillet. Le projet porte sur un investissement de 125,3 MDH (12 millions USD) et sera réalisé à Casablanca en 2023, permettant la création de 240 emplois directs.

La création de cette unité permettra ainsi au Maroc de booster davantage son attractivité par la localisation des activités de GAL auprès de ses clients européens et africains au niveau de son site marocain, indique un communiqué du ministère. « Ce projet s’aligne sur notre priorité nationale de renforcer la souveraineté industrielle du Royaume au niveau de la modification d’avions, à travers la réalisation de certaines opérations, qui sont actuellement effectuées en Europe », a souligné R. Mezzour à cette occasion. En développant au Maroc l’activité ‘’intérieur de cabines’’, considérée comme chaînon manquant de la Supply Chain nationale, c’est un nouvel acquis qui s’ajoute aux nombreux atouts de la plateforme aéronautique nationale, dont la compétitivité mondiale se renforce de jour en jour.

Entreprise Canadienne de plus de 20 ans d’existence, GAL est implantée au Canada, aux Etats-Unis et en Colombie. Elle est spécialisée dans la réparation, conception et fabrication des intérieurs de cabines, modification et achèvement d’avions. Elle compte pour principaux marchés l’aviation d’affaires de luxe, la réparation d’intérieurs d’avions et la modification d’avions en petites séries. Quant à ses capacités, elles sont axées, majoritairement, sur la modification de l’intérieur de cabines, la fabrication de cabinets, le rembourrage des sièges, la fabrication de panneaux en composite et l’impression 3D grand format.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.