Africa 50 : Bank al Maghrib y met du sien !

0 75
Le fonds public panafricain Africa 50 vient de tenir sa deuxième assemblée générale ordinaire à Casablanca, le 21 juillet, à Casablanca, en présence du président du groupe de la BAD, Akinwumi Adesina, également président du Conseil d’administration du fonds. Lors de cette session, le CA procédera à une nouvelle augmentation du capital du Fonds fait de 740 millions de dollars. Africa 50, qui compte 22 pays africains actionnaires, a vu son actionnariat s’élargir avec l’entrée de la banque centrale du Royaume et de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à hauteur de 25 millions de dollars. Lors de son lancement, on avait parlé d’un objectif de 10 milliards de dollars de capitaux mobilisés (non-encore atteint), avec une contribution marocaine de 100 millions de dollars. Ce fonds s’appuiera sur les marchés des capitaux ainsi que sur les institutions financières internationales pour lever des financements dédiés aux projets d’infrastructure dans les secteurs de l’énergie, du transport, de l’eau ou des télécoms. Dans cette perspective, les souscriptions sont divisées en 663 millions de dollars pour le véhicule juridique de financement des projets et 77 millions de dollars pour le véhicule de développement des projets.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus