The news is by your side.

Africa Digital Manager Award : Les trois lauréats récompensés ce mardi

172

Ces trois lauréats du concours bénéficieront d’un double accompagnement : un support en conseil assuré par les consultants experts d’Inetum pour l’organisation gagnante ; une formation certifiante Six Sigma Green Belt assurée par l’École Centrale de Casablanca pour le manager qui a porté le projet et qui débutera à la prochaine rentrée de septembre.
Il s’agit, dans la catégorie Afrique du Nord, du groupe marocain Maghreb Accessoires qui remporte le 1er Prix ADMA, avec un projet autour des processus métiers et de l’expérience client. Celui-ci inclut la digitalisation comme vecteur clé des différents axes de développement du groupe pour moderniser l’organisation et améliorer les processus de distribution, indiquent les organisateurs dans un communiqué.
A ce titre, la candidature pour le concours ADMA s’est matérialisée par un chantier de digitalisation horizontale, incluant, entre autres, la mise en place d’un ERP SAP pour centraliser, dématérialiser et automatiser les processus métiers, l’amélioration de l’expérience client par le biais de nouvelles interfaces interactives multicanales et le suivi en temps réel des différentes opérations.
Ce projet s’est distingué des trois autres finalistes de cette catégorie : Amendis, filiale du groupe Veolia au Maroc ; MACIRVIE, filiale algérienne de la Compagnie Internationale d’Assurance et de Réassurance (CIAR) ; et WafaCash, leader marocain du transfert d’argent, précise la même source. Pour l’Afrique centrale – My Way+ d’Orange au Cameroun est désigné lauréat de l’édition ADMA 2021 avec un projet d’implémentation d’une interface digitale dans l’application My Orange. Ce projet offre aux abonnés de l’opérateur télécoms différentes options de personnalisation pour adapter les forfaits proposés aux habitudes et préférences des utilisateurs dans la même application. Parmi les autres projets finalistes de cette catégorie, un deuxième projet d’Orange au Cameroun nommé Virtu’O, et le projet CotizApp Congo, piloté par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’État. Pour l’Afrique de l’Ouest – Le projet de modernisation et d’harmonisation des systèmes d’information de la caisse de sécurité sociale du Sénégal (CSS) et de l’Institut de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES) remporte le 1er Prix de l’édition ADMA 2021. Ce projet a porté sur l’informatisation de toutes les directions techniques, opérationnelles et support. Une distinction parmi deux autres nominés : l’entreprise Denko Kunafoni au Mali et son projet e-santé, et GOMEDICAL, application d’accès aux soins au Bénin.
Ces lauréats seront invités lors de cette cérémonie qui réunira les représentants des 10 projets nommés et le jury dans les locaux d’Inetum au Maroc en présence de Vincent Rouaix, Président-Directeur Général d’Inetum, et de nombreux acteurs de l’écosystème digital en Afrique.
Cette soirée mettra en exergue l’ensemble des talents et des projets en lien avec la digitalisation sur le continent africain. L’occasion de féliciter les lauréats et de leur remettre leurs trophées respectifs. Ce concours lancé en décembre 2020 est organisé par Inetum (ex Gfi) en partenariat avec l’École Centrale de Casablanca, rappellent les organisateurs.
Cette remise de prix sera l’étape finale de cette édition 2021 du concours ADMA qui a fédéré plus de 50 candidatures à travers toute l’Afrique, avec des finalistes issus de 7 pays. Cette initiative permet d’encourager les projets digitaux qui participent au développement de l’économie sur l’ensemble du continent africain et d’inspirer les initiatives de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :