The news is by your side.

Agriculture : Meknès abrite un Workshop international sur l’agriculture circulaire

ANCFCC-Large-1100×280-1
0 92

Le ministre qui présidait l’ouverture d’un workshop international sous le thème « l’agriculture circulaire et les innovations agro-écologiques : Expériences d’ici et d’ailleurs », tenu au Qualipôle Alimentation sis à l’agropole de Meknès, a indiqué dans son mot d’ouverture que l’agriculture circulaire qui est considérée comme l’une des innovations de l’agroécologie, s’annonce comme modèle à suivre et que c’est un instrument pour faire émerger une agriculture marocaine à triple performance environnementale, économique et sociale.
La nouvelle stratégie Génération Green 2020-2030 vient renforcer ce modèle, notamment au niveau du deuxième fondement relatif à la pérennité du développement agricole à travers une agriculture résiliente et éco-efficiente. Ce workshop est une première initiative pour partager les expériences scientifiques sur l’agroécologie face aux nouveaux enjeux de développement agricole durable et sur l’agriculture circulaire comme alternative responsable au service des générations futures. C’est aussi l’occasion de capitaliser sur les pratiques, les success stories et les innovations, en vue d’asseoir un centre national d’agro-écologie au sein de l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès, au service des chercheurs, étudiants et agriculteurs. L’agriculture circulaire, ou agriculture à faible apports externes, est une composante de l’agroécologie et s’annonce comme un modèle d’avenir. L’idée est de produire de manière à réduire au minimum les pertes dans la chaîne de production en maintenant les résidus et/ou sous-produits de la biomasse agricole et de la transformation des aliments dans le système alimentaire en tant que ressources renouvelables.
Les exploitations agricoles pratiquant l’agriculture circulaire réduisent les intrants et ferment les cycles autant que possible, en particulier ceux de l’azote, du phosphore, du carbone, de l’énergie et de l’eau. Dans la foulée, le ministre a également présidé l’inauguration du Centre d’Innovation en agro-alimentaire de Meknès « CENAM Innovation ». Il a visité les laboratoires d’analyses et de recherche et l’incubateur et lancé les travaux de construction de la halle technologique du centre. D’un coût de 28 MDH, ce centre a pour missions la formation, la montée en compétence et l’appui aux porteurs de projets, l’incubation des start-up, l’innovation et l’accompagnement des agro- industriels.
La mise en place de ce centre s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie « Génération Green 2020-2030 » pour le développement du secteur agricole qui prévoit au niveau de son second fondement la poursuite du développement des filières agricoles en s’appuyant sur les acquis, notamment en matière d’intégration des filières de l’amont à l’aval et l’amélioration des conditions de valorisation et de commercialisation des produits agricoles et agroalimentaires. Elle encourage de ce fait l’innovation dans le secteur agricole et l’amélioration de la qualité de la production ainsi que la multiplication de l’investissement en recherche-développement.
Trois conventions de partenariat ont été conclues pour assurer le fonctionnement de ce centre. Il s’agit d’une convention cadre de recherche et développement dans le domaine de l’agroalimentaire, conclue entre AGRINOVA et l’INRA. La deuxième convention, conclue entre AGRINOVA et Morocco Foodex, vise des actions de rapprochement et de collaboration pour contribuer à la réussite de la stratégie Génération Green et favoriser la compétitivité et la croissance des entreprises agroalimentaires marocaines, particulièrement celles de la région Fès-Meknès, à travers l’amélioration de la qualité et la valorisation des produits agricoles. La troisième convention, conclue entre AGRINOVA et l’ONCA, a pour objet de définir le cadre général de collaboration pour assurer la gestion et le fonctionnement de la Cellule d’accompagnement qui relève du centre.
Pour rappel, l’association Agripole Innovation Meknès « AGRINOVA » est un pôle de compétitivité à caractère agricole érigé en association dans le cadre d’un partenariat public-privé regroupant les entreprises agro-industrielles, les organisations interprofessionnelles de différentes filières, les institutions de recherche formation et les pouvoirs publics, en vue de développer des projets collaboratifs de recherche-développement innovants dans la région Fès-Meknès.

ANCFCC-Large-1100×280-1
ANCFCC-Large-1100×280-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.