Al-Qaida sévit au Mali

0 100
Al-Qaida sévit au Mali
Au Mali, une double attaque a visé dans la nuit de mardi à mercredi la présence internationale dans le nord du pays, à Gao. C’est notamment la Minusma qui était la cible de cette action. Au moins un casque bleu, de nationalité chinoise, a perdu la vie, ainsi qu’un expatrié et deux Maliens. Une attaque au camion piégé vite revendiquée par la mouvance al-Qaïda au Maghreb islamique.
Les témoins ont assisté à une double attaque contre la Mission de l’ONU et ses partenaires à Gao. Dans un premier temps, c’est le camp, le quartier général de la Minusma qui a été visé. Et comme si l’action était parfaitement coordonnée, pendant l’attaque, une bonne partie de la ville était subitement plongée dans le noir, privée d’électricité.
Les assaillants ont tué à l’arme lourde un casque bleu alors que trois autres soldats onusiens ont été grièvement blessés, et au moins 12 travailleurs civils de la Minusma légèrement blessés. Et causé des dégâts matériels, dont la destruction de logements de la mission de l’ONU sur place. Dès la fin de la première attaque, la seconde attaque a visé, toujours à Gao, le siège d’un partenaire de l’ONU, le service de lutte antimines. Deux agents de sécurité maliens et un étranger ont été tués. La double attaque a été revendiquée par al-Qaïda au Maghreb islamique.
Cette double attaque confirme si besoin est la capacité de nuisance des réseaux terroristes qui sévissent dans la vaste zone grise que représente le Sahel. Et ce malgré l’implication des forces françaises, avec des moyens sophistiqués, dans la lutte contre le terrorisme.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus