le ressentie d'une pilule de viagra blablabla viagra prix 2019 en pharmacie france prix cialis 20 boite de 4 avis acheter viagra allemagne acheter viagra a nantes ou trouver viagra en pharmacie a angouleme le moin cher achat viagra pharmacie suisse avis reims à acheter viagra viagra en pharmacie france achat viagra

Alors que le retrait US d’Afghanistan fait débat: Un rapport épingle la dilapidation de milliards de dollars 

Un rapport publié par l’inspecteur général du gouvernement américain en Afghanistan révèle que Washington a gaspillé des milliards de dollars dans ce pays ravagé par la guerre en les consacrant à des bâtiments et des véhicules qui s’avèrent abandonnés ou détruits.

0
Alors que le retrait US d’Afghanistan fait débat: Un rapport épingle la dilapidation de milliards de dollars 

Des milliards de dollars des contribuables US ont été gaspillés pour construire des infrastructures en Afghanistan qui ne sont pas réellement nécessaires ou qui ne peuvent pas être utilisées ou entretenues correctement, selon un nouveau rapport de l’inspecteur général spécial pour la reconstruction de l’Afghanistan (SIGAR), envoyé au Congrès fin février.

​L’institution dit avoir analysé les 7,8 milliards de dollars (environ 6,5 milliards d’euros) dépensés depuis 2008 dans ce pays pour construire, financer ou subventionner des écoles, des prisons, des hôpitaux, des routes, des ponts et des installations militaires afghanes. Et ce pour conclure que seuls des bâtiments et véhicules pour une valeur de 343,2 millions de dollars (environ 285 millions d’euros) avaient été effectivement «maintenus en bon état».

Et seulement 1,2 milliard de dollars (environ un milliard d’euros) sur les 7,8 milliards ont servi à payer l’entretien des bâtiments et véhicules qui ont été utilisés comme prévu, selon le rapport.

Depuis la création du SIGAR en 2008, ses rapports «ont montré un schéma clair de non-utilisation, d’utilisation abusive, de détérioration ou de destruction» de nombreux biens immobiliers que les États-Unis ont construits pour le gouvernement afghan. Le SIGAR a conclu que de nombreux biens immobiliers n’étaient pas voulus ou nécessaires depuis le départ et que les Afghans manquaient de ressources pour les entretenir ou les utiliser comme prévu. Cette fin pour tant de biens immobiliers «aurait dû être une source de préoccupation majeure de la part des agences américaines finançant des projets d’aide» en Afghanistan, ce qui n’est pas le cas, regrette le SIGAR.

Les États-Unis ont déployé leurs troupes en Afghanistan en octobre 2001, après que les attentats terroristes du 11-Septembre à New York et à Washington ont été imputés à Al-Qaïda et le gouvernement taliban a été accusé d’avoir abrité le chef du groupe terroriste Oussama ben Laden. Celui-ci a été retrouvé et tué au Pakistan en 2011, mais la guerre en Afghanistan s’est poursuivie.

Selon les termes de l’accord de paix que l’administration Trump a signé avec les talibans en février 2020, les troupes US étaient censées quitter l’Afghanistan d’ici mai 2021. L’administration Biden a toutefois annulé cet engagement, accusant les talibans de ne pas honorer leur part de l’accord.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.