The news is by your side.

Amazon conteste le contrat de Microfost avec le Pentagone : Guerre ouverte autour du contrat JEDI

0 57

Un juge fédéral a demandé au Pentagone de suspendre le contrat JEDI, dont l’attribution à Microsoft est contestée par Amazon. Le groupe de Jeff Bezos estime qu’il a été écarté, pour des motifs politiques, de ce contrat de 10 milliards de dollars destiné à renforcer le système de cloud du ministère de la Défense.

Une manche de gagnée pour Amazon. Une juge fédérale a ordonné l’arrêt des travaux liés au contrat de 10 milliards de dollars sur dix ans accordé en octobre dernier par le Pentagone à Microsoft. Amazon conteste l’attribution du contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure), destiné à renforcer les systèmes informatiques du ministère américain de la Défense dans le cloud, estimant avoir été écarté pour des motifs politiques.

Le patron d’Amazon et propriétaire du « Washington Post », Jeff Bezos est fréquemment la cible des critiques de Donald Trump, qui accuse le journal d’être partisan. Amazon estime que le président américain a « mené de manière répétée des attaques publiques et en coulisses » contre sa candidature. Le groupe avait déposé une plainte en janvier.

Selon la décision de la juge, les travaux, qui devaient commencer en février ne pourront reprendre que lorsque le contentieux sera réglé. « Nous sommes déçus par ce délai supplémentaire, mais nous pensons qu’au final nous pourrons aller de l’avant et accomplir le travail nécessaire pour que ceux qui servent notre pays puissent utiliser les nouvelles technologies dont ils ont besoin, de façon urgente », a réagi Microsoft. « Nous avons confiance dans le ministère de la Défense, et nous croyons que les faits montreront qu’il a mené un processus d’attribution détaillé, étayé et juste pour parvenir à la conclusion que Microsoft répondait le mieux aux besoins des combattants », a ajouté le groupe.

Réputé pour ses activités de distributeur, Amazon est aussi un géant du cloud : sa filiale AWS détient une part de marché de près de 50 %, construite en une quinzaine d’années. Son chiffre d’affaires a atteint 25,7 milliards de dollars l’an dernier, et son profit opérationnel s’est élevé à 7,3 milliards.

Microsoft tente depuis quelques années de rattraper son retard sur le géant de la distribution. Il propose notamment des offres plus souples à ses clients, avec des formules de contrats hybrides, un modèle qu’avait rechigné à suivre Amazon.

Le Pentagone a estimé que la décision de la juge allait retarder « inutilement la mise en œuvre de la stratégie de modernisation du ministère de la Défense ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.