Amélioration des services de la plateforme digitale des CRI 

La plateforme digitale des Centres régionaux d’investissement (CRI) « www.cri-invest.ma » a permis, depuis le mois de décembre, d’améliorer la qualité des services administratifs fournis aux investisseurs et d’assurer leur continuité, affirme le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb.

0
Amélioration des services de la plateforme digitale des CRI 

S’exprimant lors d’un exposé présenté lors de la réunion du Conseil de gouvernement réuni en visioconférence, N. Boutayeb a affirmé que la période délicate relative à la propagation du virus a mis en exergue le besoin de digitaliser et d’unifier les efforts des administrations concernées par l’investissement, en harmonie avec les règles administratives et procédures liées à l’investissement. Il a également noté que cette plateforme digitale a permis de réduire les délais d’étude des dossiers d’investissement et d’augmenter de 30% le nombre de projets d’investissement examinés et sur lesquels les CRI ont statué, comparés à la même période de l’année dernière. 

N. Boutayab a aussi indiqué que la mise en place de cette plateforme intervient dans le cadre d’un projet intégré visant à réformer les CRI, en leur accordant les attributions nécessaires à l’exercice de leur rôle qui s’est développé conformément aux Hautes Orientations Royales, notant que cette réforme repose sur trois axes essentiels relatifs à la restructuration des CRI, à la création d’une commission régionale unifiée d’investissement et à la simplification des procédures liées aux dossiers d’investissement à l’échelle régionale et centrale. 

C’est en soutien à la transition numérique dans le domaine de l’investissement qui stimule le climat des affaires au Maroc et permet aux investisseurs d’obtenir les autorisations administratives nécessaires à la réalisation de leurs projets d’investissements de manière rapide et efficace, qu’il a été procédé au lancement de cette plateforme comme modèle réussi de simplification et de digitalisation des services administratifs adressés aux investisseurs et ce, avec l’objectif de garantir la transparence des procédures administratives y afférentes, a-t-il ajouté. 

Par ailleurs, N. Boutayeb a souligné que la réforme relative aux CRI, dans le cadre de la loi 47.18, dont le ministère de l’Intérieur veille à son application, vise à renforcer le rôle des CRI dans le déclenchement de la dynamique d’investissement au niveau régional, et à confirmer leur présence sur l’ensemble de la chaîne de valeur d’investissement au niveau de la région et ce, par l’élargissement de leur champ d’application, le renforcement de leur rôle en tant que guichet unique dans l’accompagnement des investisseurs et entreprises, notamment les TPME, tout en unifiant le champ de prise de décisions administratives relatives aux dossiers d’investissement, à travers la mise en place des commissions régionales unifiées d’investissement.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus