Amendis assignée en Justice: L’AMDH s’en mêle !

0 65

L’affaire de la gestion déléguée accordée à Amendis n’en finit pas de rebondir. Sauf que cette fois-ci, ce n’est pas dans les rues des provinces du Nord où l’ire des manifestants résonne toujours, mais au niveau des tribunaux. En effet, l’ex-bâtonnier du barreau de Tanger, Abdeslam Bakkioui, et l’avocat Abdelmoumen Rifai, ont déposé une plainte, au nom de l’Association Marocaine des Droits de l’Homme (AMDH), contre la société française Amendis. Relayé par les médias, ce recours se baserait sur les diverses déclarations réalisées le long du feuilleton Amendis, et à l’égard desquelles le chef du gouvernement, ainsi que le maire de Tanger pourraient être auditionnées. L’AMDH se baserait, également, sur les rapports de la cour des comptes, au titre d’une mission réalisée en 2009, et dans laquelle le point de la procédure de contrôle des compteurs a été critiquée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus