Al-Qods toujours sous tension : L’armée israélienne charge les Palestiniens qui priaient à Al-Aqsa

Depuis le début de Ramadan, les Palestiniens ont vécu au rythme des menées subversives et oppressantes des forces de l’occupation. La ville d’Al-Qods a particulièrement été visée pour permettre aux colons israéliens de profaner les lieux saints de l’Islam. Même les chrétiens de Palestine n’ont pas été épargnés par les campagnes répressives de la puissance coloniale. Mais force est de souligner qu’en dépit de tous les obstacles, le peuple palestinien a affirmé haut et fort qu’il n’entend nullement se laisser faire. Comme le prouvent nombre d’opérations de résistance qui ont secoué jusqu’à Tel-Aviv, capitale de l’entité sioniste ultra-sécurisée. L’élan de résistance inter-palestinien a tendance à se renforcer réalisant ainsi ce que les sionistes craignaient le plus : le linkage entre les Palestiniens de 1948, ceux de la Cisjordanie et, enfin, les cloitrés de Gaza. Autant dire que la résistance est la même contre un occupant qui cherche par tous les moyens à enterrer le fait historique palestinien.

A rappeler qu’en dépit des mesures de sécurité draconiennes prises par l’occupation israélienne, plus d’un quart de million de Palestiniens ont célébré dans la nuit de mercredi à jeudi, « laylat al-Qadr », la Nuit de la Destinée (ou Nuit du Destin) dans l’esplanade des Mosquées. D’après l’Administration du Legs islamique de la ville sainte d’al-Qods, « quelque 250 mille palestiniens ont célébré la nuit d’al-Qadr dans la mosquée al-Aqsa » Chez les Musulmans sunnites, cette nuit qui est considérée comme la meilleure de toutes les nuits du mois de Ramadan, et pendant laquelle sont effectuées des prières et des invocations, est fixé pour la 26eme nuit du mois de Ramadan.

Selon les médias palestiniens, la ville sainte a été le théâtre d’un véritable raz-de-marée humain en provenance de la Cisjordanie occupée et des territoires de 1948. Des centaines de bus transportant les fidèles depuis les villes de Nazareth, Oum al-Faham, le Néguev. Des milliers de Palestiniens ont traversé le passage de Qalandia, au nord d’al-Qods, à destination de la mosquée al-Aqsa.

Les soldats israéliens en service sur le check-point israélien établi à Beit al-Faham ont volontairement harcelé les Palestiniens et interdit à un grand nombre d’entre eux de se rendre à l’esplanade. Plus, les autorités de l’occupation n’autorisent qu’aux hommes de plus de 60 ans et aux femmes de tous âges de se rendre à la mosquée sainte… Les hommes de moins de 40 ans sont interdits d’accès alors que ceux dont l’âge varie entre 40 et 60 ans ne peuvent accéder à l’esplanade des Mosquées qu’avec des permis.

 

Comments (0)
Add Comment