Arbitrage Can 2022: Un duo féminin marocain s’illustre

Pour le match opposant la Gambie au Mali, dimanche 16 janvier, F. Jermoumi a été désignée assistante arbitre sur le terrain, avec ses concitoyens Samir Brinsi (assistant) et Samir Guezzaz à la VAR, où B. Karboubi est attendue lors des prochaines rencontres.
Dans le cadre de la compétition continentale, Salima Mukansanga, Rwandaise, sera la première femme arbitre-centre de l’histoire.
Le duo féminin marocain s’est déjà distingué à l’arbitrage au niveau national et international, ce qui lui a valu d’être choisi, en novembre 2020, par la Fédération internationale de football (FIFA) pour officier lors des phases finales du Mondial dames, prévu en Australie et en Nouvelle-Zélande en 2023. B. Karboubi est déjà entrée dans l’histoire du ballon rond marocain, après avoir officié un match de la Botola Pro D1 opposant l’Olympique club de Khouribga (OCK) au Moghreb Athlétic de Tétouan (MAT) en 2020. Au cours de la même rencontre, F.Jermoumi a fait partie des arbitres assistants.
En compétitons africaines, cette dernière s’est illustrée lors de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 23 ans (CAN U23), organisée en 2019 en Egypte. Pour sa part, B. Karboubi a été désignée dès 2018, parmi les arbitres de catégorie Elite A au sein de la Confédération africaine de football (CAF). La même année, elle avait dirigé des matchs en phases finales de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) féminine.
Dans le cadre de la CAN 2022, 8 arbitres marocains ont été retenus : Redouane Jiyed (centre), Lahcen Azgaou, Mustapha Akerkad, Zakaria Brinsi et F. Jermoumi (assistants), B. Karboubi, Adil Zourak et Samir Guezzaz (arbitres VAR).

Comments (0)
Add Comment