Browsing category

Marocanité du Sahara

Offensive anti-marocaine de l’Algérie : Echec et mat à Téhéran

L’Algérie échoue à inscrire la question du Sahara occidental dans la Déclaration sanctionnant la première réunion du «Groupe des Amis pour la défense de la Charte des Nations unies», tenue en Iran. Une instance qui s’est fixée pour objectif de préserver, promouvoir et défendre la primauté et la validité de la Charte des Nations unies ainsi que de lutter contre l’unilatéralisme. Lire la suite

No man’s land au Sahara : Les FAR pourraient les récupérer si…

Le Maroc n’exclut pas de reprendre les territoires à l’Est du mur de sécurité, placés sous l’autorité des Nations unies, avant la signature du cessez-le-feu du 26 septembre 1991, au cas où se poursuivraient les obstructions du Polisario à la libre circulation des agents de la MINURSO. Telle en substance la déclaration faite par Omar Hilale, représentant permanent du royaume auprès de l’ONU, devant un parterre de journalistes à New York. Lire la suite

Dossier saharien : Un bilan bien maigre de S. de Mistura

C’est à huis clos que le Conseil de sécurité de l’ONU a débattu, lundi, de la question du Sahara occidental, dix jours avant le vote de la prorogation de la mission de l’ONU dans le territoire (MINURSO). Staffan de Mistura a affranchi son parterre de ce qu’il a pu accomplir en un an es qualité d’envoyé personnel du patron de l’ONU pour le Sahara. Lire la suite

Appui de Madrid au Plan d’autonomie du Sahara : Le fruit d’« une vision d’Etat », affirme P. Sanchez

Pedro Sanchez, Chef du gouvernement espagnol, a réitéré mercredi la position précédemment exprimée par Madrid, de soutien à l’initiative marocaine d’autonomie pour le Sahara. Explicitant cette démarche, il a affirmé qu’elle procède d’une « vision d’Etat » et est conforme à « celles de nos partenaires européens et de nombreux autres pays ». Lire la suite

Madrid remonté contre Alger : Les critiques du Président algérien ne passent pas…

En soutenant mordicus qu’elle n’était en aucune manière partie-prenante au conflit autour du Sahara marocain, l’Algérie se déjuge en osant critiquer l’Espagne qui vient d’avaliser le Plan d’autonomie présenté par le Maroc comme unique solution à la crise. Madrid qui sait ne pas se faire conter a réagi en rappelant le caractère « souverain » de ses décisions politico-diplomatiques. Eclairages. Lire la suite

Attaque contre des camions au Sahara : Lorsque le Polisario confond « no man’s land » et territoire libéré

En construisant le mur de défense, les FAR ont suivi un tracé des frontières qui laissait des milliers de kilomètres carrés libres de toute présence militaire. C’était le vaste « no man’s land » que les séparatistes du Polisario ont tenté de réoccuper sous le couvert des territoires libérés connectés à Tindouf. Pour le Maroc qui a entamé depuis quelques années déjà la restructuration de ses systèmes de défense dans la zone méridionale, pas question de laisser le champ libre aux séparatistes. Pour y organiser leurs shows politico-médiatiques et, le cas échéant, des bases de départ d’offensives contre le Maroc. Depuis l’épisode d’El Guerguerate, les FAR ont reçu l’ordre d’éliminer tous les risques le long de la frontière avec l’Algérie et la Mauritanie. Et c’est ce qu’ils appliquent, n’en déplaise aux adversaires de l’intégrité territoriale du pays. Lire la suite

Face aux retrouvailles entre Madrid et Rabat : Groggy, le Polisario crie à « la trahison » espagnole

La concorde maroco-espagnole n’est pas pour plaire à tous. Après avoir assimilé à une « trahison » l’appui de Madrid affiché à l’endroit du Plan d’autonomie au Sahara et dévoilé la carte marocaine non expurgée de ses provinces sahariennes, les séparatistes ont suivi leur mentor algérien en suspendant tout contact avec Madrid. Pas de quoi démonter l’Exécutif espagnol. Lire la suite

Repositionnement de Madrid dans le dossier saharien : L’Exécutif espagnol se déclare « satisfait »

Le gouvernement espagnol, qui considère l’initiative marocaine d’autonomie comme « la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend » au sujet du Sahara marocain, est « satisfait » des conclusions du nouveau cadre des relations avec le Maroc, a affirmé, mardi, Isabel Rodriguez, porte-parole du gouvernement espagnol. Lire la suite

Nouvelle donne maroco-espagnole : Le PSOE joue la carte pédagogique

Le parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), dont est issu le chef du gouvernement Pedro Sanchez, a distribué un document au Parlement espagnol pour expliquer la décision de soutenir le Maroc dans le conflit du Sahara, exprimée le 18 mars dans une lettre adressée au Roi Mohammed VI. Pour le parti au pouvoir, l’Espagne n’a pas changé de position sur le Sahara. Lire la suite

L’Espagne revoit sa politique saharienne : Et consacre l’initiative marocaine d’autonomie

La tension qui prévalait entre Rabat et Madrid depuis plus d’un an est en voie de dissipation. Elle avait atteint son point d’orgue avec l’épisode Brahim Ghali, leader des séparatistes du Polisario, accueilli en Espagne pour des soins, sans pour autant que les autorités ibériques n’aient pris la peine d’en aviser la partie marocaine. Mais c’est sur la question de l’intégrité territoriale du Maroc que tout avait calé depuis que les USA avaient décidé, sous la présidence de D. Trump, de reconnaitre la souveraineté marocaine sur son Sahara. Le message adressé par le chef de l’Exécutif espagnol au Souverain témoigne d’un changement de cap. En attendant sa visite au Maroc, c’est le chef de la diplomatie ibérique qui est attendu à Rabat dans les prochains jours. Rien d’étonnant si l’accélération des événement donne de l’urticaire aux séparatistes. Lire la suite

Aide US au Maroc : Washington ne fait plus l’impasse sur le Sahara marocain

Joe Biden a promulgué mardi un budget de 1.500 milliards de dollars pour le financement du gouvernement fédéral jusqu’en septembre prochain. Le rapport accompagnant cette loi de finances, ne fait pas l’impasse sur les engagements extérieurs des USA. Ainsi, l’assistance US au Maroc, y compris son Sahara, a été renouvelée. N’en déplaise aux agitateurs qui, depuis le Congrès US, tentent de contrarier l’amitié maroco-américaine. Lire la suite