Browsing category

Dossier saharien

Coalition anti-Daech : Dividendes diplomatiques engrangés par Rabat

La messe tenue à Marrakech en présence des divers partenaires de la Coalition internationale contre Daech engendre encore ses bienfaits sur l’évolution du dossier saharien. Nombre de pays ont réaffirmé, à cette occasion, leur soutien à la souveraineté marocaine. Alors que d’autres réservent un autre traitement aux séparatistes du Polisario naguère accueillis à bras ouverts. Lire la suite

Dossier saharien : L’Exécutif espagnol a mal à sa majorité…

Le repositionnement de Madrid dans le dossier saharien n’agréé par à tous les acteurs politiques espagnols. Les nostalgiques d’une ère ibérique révolue, comme les farouches défenseurs du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, montent au front contre le gouvernement socialiste qui a réussi à sortir les relations maroco-espagnoles de leur marasme. Radicales ou fleurant encore les relents colonialistes, ces critiques n’altèrent en rien la stratégie marocaine du patron de l’Exécutif espagnol. Lire la suite

Dossier saharien : Une paix qui dérange…

Reprise de la guerre par le Polisario, attaques meurtrières essuyées par les FAR le long du Mur de défense, civils algériens et mauritaniens liquidés lors de frappes de drones marocains… Et si tout cela n’était que de la poudre aux yeux ? A l’ONU, dont la Minurso rend compte de ce qui se déroule dans les provinces sahariennes et au-delà, point d’échos sur une quelconque dérive guerrière. Seule la machine propagandiste algérienne persiste dans ses mystifications en mettant en selle son envoyé pour le Sahara. Pitoyable ! Lire la suite

Dossier saharien : Tournée attendue de S. de Mistura…

A l’issue de la dernière réunion à huis-clos du Conseil de sécurité consacrée à la question du Sahara, l’envoyé personnel du patron de l’ONU a exprimé son souhait de reprendre son bâton de pèlerin dès que possible. Le Maroc qui a réussi à faire changer d’approche à l’Espagne, ancienne puissance colonisatrice, aborde le futur sous de meilleurs auspices. Ce qui n’empêche pas sa diplomatie de rester sur le qui-vive. Lire la suite

Dossier saharien : Entretiens maroco-russes à Moscou

A la veille d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la question saharienne, Rabat tente de sonder Moscou. C’est dans ce cadre-là qu’il faut placer la demande d’audience formulée par l’ambassadeur du Maroc auprès des responsables de la diplomatie russe. L’affaire est d’importance au regard de la pression exercée par Alger sur son « partenaire stratégique » russe avec qui il prévoit l’organisation de manœuvres militaires d’ampleur aux confins du Royaume.
Lire la suite

Dossier saharien : Alger censure la diplomatie US

Lors de son escale à Alger, la numéro 2 de la diplomatie américaine n’aura pas manqué d’aborder la question du Sahara avec ses interlocuteurs algériens. Wendy Sherman avait réaffirmé, lors de son séjour au Maroc, le soutien de Washington au plan d’autonomie proposé par Rabat. Et l’appui au processus diplomatique mené par les Nations Unies pour clore ce chapitre. Une posture qui passe difficilement auprès du système algérien. Lire la suite

W. Sherman à Rabat avant son escale à Alger : Soutien US au « plan d’autonomie » au Sahara et aux efforts de l’ONU

Comme annoncé, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, et Wendy Sherman, secrétaire d’État adjointe des États-Unis, se sont rencontrés à Rabat. Les deux responsables ont réaffirmé les constantes des relations entre les deux pays, en marge des consultations politiques bilatérales lors de la session du Dialogue stratégique. La numéro 2 de la diplomatie US fera escale à Alger dans le cadre de sa large tournée dans plusieurs capitales arabes et européennes. Lire la suite

Au micro de RFI et F24, N. Bourita l’affirme : L’UA n’est plus la chasse gardée de quelques pays

En marge de sa participation au 35eme session ordinaire du Sommet de l’Union africaine, Nasser Bourita, chef de la diplomatie marocaine, s’est s’exprimé au micro de RFI sur la récente escalade au Sahara occidental dont il rejette la faute sur l’Algérie et défend la décision du président de la commission de l’UA d’accorder le statut d’observateur à Israël au sein de l’organisation. Ci-après la teneur in extenso de cette interview réalisée pour RFI et France 24 par Florence Morice et Marc Perelman. Lire la suite