Browsing category

Exécutif

Hausse des prix des hydrocarbures : L’Exécutif fait l’unanimité des syndicats contre lui

Le Conseil général de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), affiliée au Parti de l’Istiqlal, formation de la majorité aux affaires, a appelé le gouvernement à «intervenir de toute urgence pour réduire les prix élevés et les contrôler». En parallèle, les transporteurs ruent toujours dans les brancards en brandissant le recours à la grève. Lire la suite

Atténuation des effets des feux de forêt : L’Exécutif met sur la table 290 MDH

Les effets induits par les incendies qui ont touché le large couvert forestier dans les régions du Nord ont été désastreux pour la population de la région. Des habitants ont été évacués pour éviter mort d’homme. Dans l’urgence, les conditions ont été calamiteuses, soulignent nombre d’observateurs. Our atténuer les conséquences socio-économiques, l’Exécutif a mobilisé une enveloppe de 290 MDH. Serait-ce suffisant ? Lire la suite

Carburant et crispation sociale : L’Exécutif face à un cocktail explosif

Au-delà de la colère diffuse parmi la population, les hausses successives des prix à la pompe ont poussé les transporteurs à ruer, une fois de plus, dans les brancards. Avec plus de 15 DH le litre d’essence et 14,45 DH le gasoil, ces prix risquent de mettre le feu aux lacs. Les subventions apportées par l’Etat aux professionnels du transport s’annihilent par les hausses successives des prix des carburants. La grève générale est déjà envisagée… Lire la suite

Dialogue social : L’Exécutif mobilisé…

Dans le but de coordonner les différents engagements pris par l’Exécutif dans le cadre du dialogue social, le gouvernement maintient sa mobilisation. Et lance, dans la foulée, un message aux divers partenaires sociaux quant à la dynamisation du processus en prévision de la réunion de juin. Objectif : institutionnaliser le dialogue social. Lire la suite

Transporteurs en crise : L’Exécutif ouvre le dialogue et les vannes du financement

En vue de circonscrire toute velléité de protestation, l’Exécutif s’est hâté de répondre aux attentes des transporteurs. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la Logistique, a tenu une réunion mercredi 13 avril à Rabat avec les professionnels du secteur du transport routier en présence notamment de Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du budget, les représentants du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), le comité des Assurances du Maroc et Hicham Zanati Serghini, Directeur général de « Tamwilcom ». Lire la suite

Prix à la pompe : L’exécutif promet une intervention pour soutenir les professionnels

Le gouvernement a choisi d’intervenir pour soutenir les professionnels du transport en vue de préserver le pouvoir d’achat des citoyens dans une conjoncture marquée par la hausse des prix du carburant aux niveaux national et mondial, a affirmé, le ministre du Transport et de l’équipement, Mohamed Abdeljalil, notant que les contours du soutien qui sera accordé à cette catégorie seront dévoilés prochainement. Lire la suite

Hausse des prix et spéculation : L’Exécutif se mobilise à la veille de Ramadan

Aziz Akhannouch a affirmé que les marchés seront bien approvisionnés et que l’Exécutif prendra des mesures fermes face à tout dépassement. Cette affirmation du chef du gouvernement intervient à l’heure où des manifestations sporadiques ont éclaté dans le pays pour dénoncer le renchérissement du coût de la vie. Et à la veille de la mise à rude épreuve du pouvoir d’achat lors du mois de Ramadan. Lire la suite

Grogne des transporteurs : L’Exécutif joue aux pompiers

Echaudé à l’idée de voir le secteur des transports englué dans une grève qui paralyserait le pays, le gouvernement s’est fixé un « délai de deux semaines » pour présenter un budget et une méthode d’accompagnement des professionnels du transport. L’Exécutif promet donc une aide aux transporteurs éprouvés par le « yo-yo » des prix des carburants. Lire la suite

Effets de la crise en Ukraine : L’Exécutif craint l’envolée des prix

La guerre en Ukraine n’aura aucun impact sur les produits importés par le Maroc, a affirmé jeudi, Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, lors du point de presse hebdomadaire tenu à l’issue du Conseil du gouvernement. En termes de disponibilités s’entend. Mais les prix peuvent subir des corrections. A la hausse, bien entendu. Hausse que les Marocains dénoncent lorsqu’il s’agit de produits locaux, comme c’est le cas de la tomate dont la hausse des prix en a charrié d’autres. Au grand dam des consommateurs. Jusqu’à quand laissera-t-on faire spéculateurs et autres intermédiaires indélicats ? Lire la suite

Dialogue social : L’Exécutif s’engage face à une rue en ébullition

Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, a réitéré, jeudi, l’engagement du gouvernement pour l’institutionnalisation du dialogue social et la poursuite de la mise en œuvre des dialogues sectoriels. Cette affirmation intervient alors que la capitale a été le théâtre de manifestations des infirmiers et des enseignants «contractuels ». Autant dire que l’Exécutif est appelé à réagir sur plusieurs fronts à la fois pour garantir la paix sociale. Dispose-t-il des moyens ? Lire la suite

Vaccination des fonctionnaires : L’Exécutif lâche prise…

Le gouvernement vient d’accorder une concession aux centrales syndicales. Le ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration a assuré, vendredi dans un communiqué, qu’il «a été décidé de ne pas mettre en application la procédure de retenue sur les salaires des fonctionnaires et employés des établissements publics qui n’ont pas encore achevé leur schéma vaccinal». Lire la suite

Manifestations du 20 février : La majorité aux affaires se concerte

L’onde de choc de la commémoration du 20 février a résonné au sein de la majorité. Et comment en serait-il autrement à l’heure où l’on tient l’Exécutif pour responsable de la détérioration du pouvoir d’achat. Quoi qu’il en soit, c’est à cette aune-là qu’il faudra lire la réunion des leaders de la majorité aux affaires, mardi, afin de discuter d’un ensemble de dossiers urgents. Parmi lesquels la hausse des prix des matières premières et du carburant, les répercussions du retard des précipitations et le programme exceptionnel de soutien aux personnes touchées par la sécheresse. Lire la suite