Comment lutter contre les fake news : Le vade-mecum de la HACA

Dans un communiqué, la HACA explique que «la déconstruction de la fausse information et le fact-checking sont les principaux axes de l’ouvrage, sachant que l’honnêteté de l’information fait partie des préoccupations de l’instance de régulation».

«L’enjeu est de taille, d’autant que fake news, fausses informations, désinformation et manipulation mettent en péril les circuits et mécanismes des vraies informations, celles fondées sur des faits vérifiés et sourcés», explique N. Rerhaye, citée par le communiqué. «Le pouvoir d’expression sans limites ni frontières de l’internaute -à la fois acteur et créateur de l’information- attente à la confiance et peut même menacer la démocratie», ajoute-t-elle.

Le guide répond à plusieurs questions en invitant le lecteur à un voyage dans la chaîne de fabrication des fausses nouvelles et rappelle le cadre légal adopté par le Maroc pour lutter contre les fausses informations. L’ouvrage prend également appui sur les fausses informations diffusées lors de la pandémie du Covid-19 au Maroc ou à l’occasion des élections du 8 septembre 2021, poursuit la même source.

Le document, édité en arabe, français et amazigh, propose des check-lists pour apprendre à déconstruire une fake news. Un petit dictionnaire de la désinformation est aussi proposé pour mieux appréhender cet univers du faux. Il présente aussi des recommandations pour donner corps à la lutte contre les fake news, notamment à travers la création d’une base de données et une application pour le renseignement des fausses informations destinées aux opérateurs audiovisuels publics et privés et ambitionne de «contribuer l’institutionnalisation du fact-checking ou encore l’introduction de la vérification de l’information publiée sur Internet comme matière essentielle dans les curricula des écoles de journalisme».

Comments (0)
Add Comment