Crise ukrainienne : V. Poutine prive N. Bennett du rôle de médiateur

Le Premier ministre a fait le point sur les États-Unis et l’Ukraine avant et après la conversation. N. Bennett a d’abord exprimé sa tristesse face à la situation, dont il a dit espérer qu’elle ne se transforme pas en une grave crise, rapporte le site israélien i24.
V.Poutine a dit à interlocuteur israélien qu’il n’avait pas d’autre choix que d’agir, puisque l’Ukraine a manqué à ses obligations. Le président russe a déclaré qu’il était prêt à négocier, et que ses représentants étaient au Belarus, mais que les Ukrainiens repoussaient l’occasion de le faire. N. Bennett a répondu qu’Israël était prêt à aider de toutes les manières possibles à rapprocher les parties, maintenant ou à l’avenir.
Channel 12 indique que la proposition de N. Bennett de servir de médiateur n’a pas abouti.
L’opération militaire russe s’est déclenchée le 24 février, trois jours après que V. Poutine a reconnu l’indépendance des Républiques de Lougansk et de Donetsk, expliquant que l’Ukraine ne respecte pas les accords de Minsk et que la situation dans le Donbass peut être qualifiée de « génocide ». Le Président russe a alors souligné que les plans de Moscou n’incluaient pas l’occupation des territoires ukrainiens, mais la démilitarisation et la dénazification de l’Ukraine.
Des volontaires pour guerroyer en Ukraine
« L’ambassade ukrainienne en Israël a appelé les citoyens du pays prêts à se rendre en Ukraine pour prendre part aux combats à se signaler », c’est ce qu’a rapporté la télévision israélienne i24.
« Urgent! Chers compatriotes, frères et tous les citoyens attentionnés d’Israël et d’autres pays qui sont actuellement en Israël ! L’ambassade a commencé la formation de listes de volontaires qui souhaitent participer à des actions de combat contre l’agresseur russe », a indiqué l’ambassade dans un communiqué publié le samedi 26 février sur Facebook.
Le message demande ensuite à ceux qui sont « prêts à défendre la souveraineté de l’Ukraine » à transmettre leur CV et leurs coordonnées via une adresse mail dédiée.
Israël compte plusieurs centaines de milliers de colons d’origine ukrainienne, dont beaucoup ont servi dans l’armée d’occupation israélienne.
Les médias israéliens ont interviewé ces derniers jours plusieurs Israéliens de nationalité ukrainienne qui se trouvent actuellement en Ukraine et qui se sont déjà portés volontaires pour le combat.
Entre-temps, environ 10.000 Ukrainiens devraient immigrer en Israël dans les semaines à venir en raison du conflit en cours, ont annoncé des responsables gouvernementaux au quotidien israélien Jerusalem Post.
Vendredi, Pnina Tamano Shata, ministre israélienne de l’Immigration et de l’Intégration, s’est entretenue avec l’un des grands rabbins d’Ukraine, déclarant que le gouvernement « renforce la communauté juive en Ukraine et que le ministère est prêt à accueillir tout Juif qui souhaite immigrer en Israël ».
« Compte tenu de l’augmentation drastique des demandes d’immigration en provenance d’Ukraine et de la situation sécuritaire dans la région », le ministère a déclaré que P. Tamano-Shata et le ministre des Finances Avigdor Lieberman ont convenu d’allouer des budgets supplémentaires à l’opération d’immigration d’urgence depuis l’Ukraine.

Comments (0)
Add Comment