Daech ressuscité en Syrie : La prison de Hassaké contrôlée par les FDS ciblée

Plusieurs heures après l’assaut contre la prison de Ghwayran, dans la ville de Hassaké, couplée à un assaut mené de l’extérieur, les forces kurdes n’avaient toujours pas repris le contrôle du centre de détention, vendredi dans la matinée.
L’Observatoire syrien des droits de l’homme rapporte que des centaines de membres du groupe État islamique ont pris le contrôle de la prison après avoir saisi des armes et des munitions appartenant à la garnison.
Les djihadistes ont provoqué une mutinerie après un assaut audacieux mené à l’extérieur de la prison. Des combattants du groupe État islamique ont fait exploser une voiture piégée et un camion-citerne près du portail principal. Des cellules dormantes ont ensuite attaqué les forces kurdes autour de la prison, qui renferme le plus grand nombre de détenus du groupe État islamique au monde : 3 500 dont des chefs importants, selon l’Observatoire syrien.
Les FDS ont acheminé d’importants renforts pour essayer de reprendre en main la situation, épaulées par des hélicoptères de la coalition qui ratissent les alentours de la prison à l’aide de mitrailleuses, où un couvre-feu a été décrété.
Les troupes gouvernementales syriennes et les Forces démocratiques syriennes, les FDS, appuyées par la coalition internationale dirigée par les États-Unis, se partagent le contrôle de cette grande ville du nord-est syrien.

Comments (0)
Add Comment