Damas ciblée par des missiles israéliens : Les tirs israéliens effectués depuis le Golan

« Le mercredi à 23h35, l’ennemi sioniste a frappé plusieurs sites dans la localité de Zakia, au sud de Damas, avec des missiles terre-terre depuis le territoire occupé du Golan », explique l’armée syrienne. Le premier bilan ne fait état que de pertes matérielles.
Il s’agit de la 2ème agression israélienne contre la Syrie depuis le début du mois.
Cette nouvelle agression intervient quelques heures après le discours du secrétaire général du Hezbollah dans lequel il a affirmé « qu’Israël cherche à freiner le transfert d’armes avancées à la résistance au Liban… mais nous avons transformé cette menace en une opportunité et converti les milliers de missiles que nous possédons en missiles de précision ». Mais aussi, et c’est à souligner, après le séjour du ministre russe de la Défense à Damas.
En effet, Serguei Chouïgou qui a rencontré lors de son séjour syrien le Président Bachar el-Assad, avait supervisé les exercices aéronavals des forces russes en Méditerranée orientale. Exercices au cours desquels de nouvelles armes de pointe ont été mise en valeur, comme les missiles hypersoniques dont sont dotés les bombardiers russes.
Autant dire que la présence militaire russe en Syrie relève de « la mission stratégique » pour Moscou qui entend se libérer du carcan dans lequel l’Alliance atlantique voudraient continuer à la confiner. Une réalité qui n’échappe pas à Israël qui agit comme un vassal de l’OTAN dans la région. Un rôle qui devrait s’amenuiser au regard des nouveaux rapports russo-syriens. Il faut rappeler que le ciel syrien est désormais occupé par les chasseurs alliés qui opèrent des rondes conjointes. D’où le recours par Israël aux missiles sol-sol pour agresser la Syrie. Ce pays se réservant le droit de réagir au moment opportun…

Comments (0)
Add Comment