De Rabat à Yaoundé, la hantise de la pandémie : Omicron continue ses ravages

Après un week-end particulièrement éprouvant pour les services sanitaires, la pression sur les unités de soins intensifs se renforce au fil des jours, on a recensé dimanche 4 963 cas du nouveau coronavirus (sans compter plus de 7.000 samedi), sur 21 386 tests réalisés, ce qui a fait sauter le verrou du million de personnes infectées depuis le début de cette pandémie.
Certes, 996 nouvelles guérisons ont été signalées, portant à 951 405 le nombre total, avec un taux de rémission de 94,9%. Mais sur le billard, 7 décès ont été notifiés, après 8 autres relevés samedi. Le nombre de personnes décédées à cause du Covid-19 au Maroc s’établit à 14 911 avec un taux de létalité de 1,5%.
La situation se détériore à vue d’œil puisque 35 768 cas actifs sous traitement ont été signalés, dont 293 patients dans un état critique (une soixantaine de plus en l’espace des dernières 24h) avec une bonne dizaine sous intubation. Le taux d’occupation des lits de réanimation a bondi à 5,6%.

Le vaccin, barrière fragile
On signale par ailleurs au niveau des autorités sanitaire que la parade vaccinale avance. Ainsi, 24 591 296 personnes ont reçu la première dose, 22 974 065 personnes en ont reçu la deuxième et 3 431 636 la troisième dose.
Concernant ce chapitre, force est de souligner que l’Institut Robert Koch a publié le 6 janvier son dernier rapport concernant les infections au variant Omicron en Allemagne. Au 3 janvier, 35 532 cas avaient ainsi été recensés. Le rapport précise par ailleurs que seules les personnes qui n’ont reçu aucun vaccin et celles ayant au moins deux vaccins sont comptabilisées, les autres étant exclues du recensement.
Sur les cas recensés, le statut vaccinal est connu pour seulement 34,3 % d’entre eux, soit précisément 12 185 personnes. Et sur ces 12 185 personnes infectées par le variant Omicron et dont le statut vaccinal est connu, 7 175 (58,9%) avaient un schéma vaccinal complet, 2 317 (19%) une dose de rappel et 2 693 (22,1%) étaient non vaccinées. Ce qui signifie donc que 77,9% des personnes infectées étaient vaccinées.
On indique par ailleurs qu’une équipe de chercheurs de l’Université de Chypre a annoncé avoir observé auprès de 25 patients une nouvelle souche du Covid présentant des «signatures génétiques» du variant Omicron au milieu d’un génome de variant Delta indique l’agence Bloomberg, citant Leondios Kostrikis, chef du laboratoire de biotechnologie et de virologie moléculaire de l’Université de Chypre.
La question qui se pose dès lors serait de savoir si ce nouveau dominera la scène dans les jours à venir.

Comments (0)
Add Comment