Dossier saharien : Le Polisario doute du succès de S. De Mistura

Ainsi, Khatri Addouh, responsable de l’organisation politique du Polisario a remis en question la possibilité que Staffan De Mistura réussisse sa mission. «L’envoyé personnel des Nations unies n’ira pas loin dans la recherche d’une solution pacifique et juste à la question du Sahara, sans intervention ferme du Conseil de sécurité et l’Assemblée générale des Nations unies, contre l’attitude manipulatrice et cynique du régime marocain», a-t-il déclaré. Le responsable du mouvement séparatiste a accusé le Maroc de «toujours chercher à imposer ses conditions aux envoyés personnels de l’ONU et même à l’actuel secrétaire général pour déterminer la forme ou la manière des efforts et celle des négociations».
K. Addouh a exclu que de nouvelles dates pour les négociations soient fixées dans un proche avenir, en pointant «la manipulation continue du Maroc et le soutien continu de ses amis». Il a aussi rappelé que S. De Mistura n’a pas visité le Sahara.
«Nous ne croyons pas que l’envoyé personnel des Nations unies puisse couvrir toutes ses préoccupations à l’égard de la question, sans visiter [ces] zones, d’autant plus qu’elles sont la principale préoccupation des Nations unies, comme elle est responsable du territoire et c’est là que se trouve le quartier général de la MINURSO», a-t-il dit. Et de souligner que «toute action des Nations unies qui exclut» le Sahara et les Sahraouis «sera incomplète».
Au cours de sa rencontre avec S. De Mistura, dimanche, Brahim Ghali, secrétaire général du Polisario, a réitéré la disposition de son mouvement à s’engager dans le processus des pourparlers mené sous l’égide de l’ONU.

Comments (0)
Add Comment