Face aux crimes israéliens quotidiens : La résistance palestinienne mobilisée à Gaza

A l’issue d’une rencontre dans le bureau du chef du Hamas Yahia Sinwar, à laquelle ont participé entre autres des représentants du Jihad islamique, les factions ont déclaré dans un communiqué qu’elles « ont décidé de maintenir la salle des opérations conjointes en session permanente pour suivre l’évolution de la situation et prendre les mesures nécessaires », soulignant leur « unité face à l’occupation et à l’agression ».

Elles ont annoncé « une mobilisation populaire générale dans tous les endroits où se trouve le peuple palestinien, dans la diaspora et à l’intérieur » des territoires palestiniens occupés, appelant les masses du peuple palestinien au « plus haut niveau de préparation pour sortir en centaines de milliers partout ».

S’adressant aux nations arabes et islamiques, aux oulémas, peuples et partis libres du monde, elles leur ont demandé de lancer « le mouvement populaire le plus large contre l’occupation israélienne et ses politiques. »

Le communiqué a également appelé ses masses à sortir pour défendre la Palestine, sa capitale et sa mosquée bénie, en disant : « Nous appelons nos masses à une action populaire en soutien à notre peuple à Jénine et à briser le siège qui leur est imposé. Nous appelons nos masses à Jérusalem, en Cisjordanie et dans l’intérieur occupé à marcher vers la mosquée al-Aqsa pour y accomplir la prière du vendredi 14 du Ramadan». Et d’insister qu’il faut aussi « rester dans la mosquée Al-Aqsa pour la protéger de la souillure des sionistes ».Les factions palestiniennes ont appelé la résistance palestinienne à « être plus vigilante et prête à défendre al-Qods et la mosquée Al-Aqsa».

Elles ont également appelé les régimes qui ont normalisé avec l’entité sioniste d’ « arrêter la politique d’alliance avec l’ennemi et de sa couverture ».

Avant cette rencontre, le mouvement Hamas avait mis en garde contre toute tentative juive de faire des sacrifices d’animaux dans la mosquée sainte d’Al-Aqsa.
Dans un communiqué, il a déclaré que le sacrifice d’animaux dans l’enceinte de la mosquée d’Al-Aqsa « est une escalade dangereuse qui franchit toutes les lignes rouges, soulignant que le peuple palestinien ne permettra pas une telle violation quel qu’en soit le prix ».

Suite à l’appel lancé par les factions palestiniennes de Gaza au peuple palestinien à la mobilisation générale, les médias israéliens estiment que « cet appel comprend un message vague mais menaçant, dont le ton rappelle l’opération « l’épée d’al-Qods » .

Yaron Schneider, commentateur des affaires arabes pour la chaine satellitaire israélienne « Channel 12 », a déclaré que « jusqu’à présent, le Hamas a tenu à ne pas s’engager dans des menaces claires d’inclure la bande de Gaza dans la confrontation ». Ajoutant que « ce soir également, selon le vague message de la réunion, il y a une menace et un ton qui rappellent ce que nous avons entendu avant l’opération l’épée d’al-Qods l’année dernière ». Et de poursuivre que « jusqu’à présent, elles ne se sont pas engagées et n’ont pris aucune mesure qui les conduirait directement à une escalade depuis la bande de Gaza, et c’est ce que nous avons vu ces derniers jours. Toutefois, elles tentent de faire monter la tension dans la mosquée Al-Aqsa, en particulier dans la nuit de Pâques, vendredi soir, en raison des invitations lancées en Israël par les Juifs, à se rendre à la mosquée Al-Aqsa et à offrir des sacrifices à l’occasion de la Pâque juive ».

La veille mardi, des dizaines de colons ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa, sous la protection de la police d’occupation. Les médias palestiniens ont rapporté que « des dizaines de colons ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa par la porte Mughrabi, pour effectuer des rituels talmudiques et des visites provocatrices, puis ils sont sortis par la porte Al-Silsila, tandis que la police d’occupation assurait la protection des colons.

De son côté, Tamir Steinman, « Channel 12 », a déclaré que « l’armée israélienne se prépare à la possibilité de tirs de roquettes depuis Gaza », notant que « les yeux de l’establishment sécuritaire et militaire sont dirigés vers la rencontre des factions palestiniennes pour comprendre comment les choses évolueront ».

Benny Gantz, ministre israélien de la Sécurité, a déclaré à la Douzième chaîne israélienne qu’ « il ne peut certifier si d’autres opérations de résistance auront lieu ou pas », ajoutant  « ce n’est pas la seule arène (ndrl: la Cisjordanie) dans laquelle nous opérons, mais plutôt dans de nombreuses arènes . »  « Je ne vois pas Gaza s’échauffer, mais cela pourrait arriver et cela est lié à la sensibilité de cette période, et nous sommes prêts contre toutes les arènes et avec toute la force requise », a-t-il souligné tout en ajoutant que « les circonstances sont dangereuses et nous devons renforcer l’Autorité palestinienne et affaiblir le Hamas ».

Le ministre israélien a révélé avoir «rencontré Abou Mazen ces derniers temps et il  existe une coopération sécuritaire. »

Comments (0)
Add Comment