Fédération Royale Marocaine de Karaté: Report sine die des AG d’une fédération en porte-à-faux vis-à-vis de la loi !

L’ordre du jour notamment de l’assemblée générale extraordinaire prouve que la Fédération Royale Marocaine de Karaté est en ‘’extraterritorialité’’ de la législation sportive marocaine. Comment une fédération sportive comme la FRMTK, et d’ailleurs elle n’est pas la seule, tient une AGE après presque une décennie de la promulgation du texte d’application en 2013 des statuts-types ?

Où est le ministère de tutelle qui ne veille pas à l’application des textes et qui n’a même pas osé rappeler le président de cette fédération à l’ordre ?

Est-ce parce que ce dernier fait partie de la Sécurité Royale ? 

Le ministère de la Jeunesse et des Sports est le premier responsable du désordre institutionnel des fédérations sportives voire des ligues régionales et des clubs. Car outre l’absence de l’harmonisation des statuts de la majorité des fédérations sportives dont plus de la moitié n’ont pas droit de cité de par le nombre squelettique de leurs clubs, il est question d’habilitaion qui doit se faire avec des associations sportives agréées ! Un long processus que le ministère n’a pas su le réussir où il a été défaillant à tous niveaux.

Et le ministère persiste à faire bénéficier la plupart des fédérations sportives des fonds du Fonds National de Développement du Sport sans que ces dernières ne soient habilitées et sans reddition des comptes.

Comments (0)
Add Comment