Fusillade meurtrière à Orlando

Daech s’invite à la présidentielle US
La fusillade qui a éclaté dans une discothèque d’Orlando, en Floride, a fait 50 morts et quelque 53 blessés, selon le dernier bilan donné par le maire de la ville. Le tireur, qui a trouvé la mort durant l’attaque, était un Américain d’origine afghane, Omar Mateen. Le groupe Etat islamique, par le biais de l’agence de presse Amaq, a revendiqué l’attaque. La réaction d’Obama à ce lourd bilan est faite de tristesse. Mais il faut dire que deux choses ont marqué ce triste événement qui s’est invité dans la présidentielle américaine. D’abord, l’occasion saisie au rebond par le populiste D. Trump pour fustiger la paralysie de l’administration Obama face au terrorisme et appeler à fermer les frontières de l’Amérique face aux musulmans non résidents aux USA. Ensuite, la gêne de H. Clinton qui a reporté un meeting durant lequel Obama devait prendre part en attendant une réaction officielle de la Maison Blanche. Mais le plus étonnant est l’absence de déclarations officielles des amis de Washington à cette occasion. C’est à croire que le temps a été suspendu…
Comments (0)
Add Comment