Hooliganisme : Du rififi à Khouribga…

Les forces de sécurité ont ainsi eu fort à faire après cette rencontre ayant opposé le Raja Casablanca au Rapide Oued Zem (RCOZ), dimanche au Complexe sportif de Khouribga. Ces échauffourées se sont soldées par l’arrestation de neuf personnes, dont deux mineurs. Les prévenus arrêtés en état d’ivresse étaient armés de couteaux. Jets de pierres, violence contre des agents publics et détérioration de biens publics et privés ont accompagné les tribulations de ces hooligans. Ainsi, 27 policiers et 7 éléments des Forces auxiliaires ont été blessés. Deux policiers ont été transférés au CHU Ibn Roch et au CHU 20 août à Casablanca, alors que le reste des blessés ont reçu les soins nécessaires à l’hôpital régional de Khouribga.

Les suspects majeurs ont été placés en garde à vue alors que les mineurs ont été placés sous surveillance policière, et font l’objet d’enquêtes judiciaires supervisées par le Parquet compétent pour déterminer le niveau et le degré d’implication de chacun des mis en cause dans ces actes criminels.

Comments (0)
Add Comment