Irak : Un bombardement US tue 17 civils

La population irakienne paie un lourd tribut depuis que la déliquescence de l’Etat baasiste a été entamée après l’invasion US de 2003. Au moins 17 civils ont été tués, jeudi dernier, dans un bombardement américain à Tal Afar, ville du nord de l’Irak, ont rapporté des médias. Parmi les victimes, figurent 12 enfants et trois femmes. Le gouvernement irakien n’a pas encore fourni d’information officielle sur un tel carnage qui fait suite à une série d’explosions qui, la veille, avaient frappé Baghdad en tuant et blessant plusieurs dizaines de civils.
Les autorités irakiennes ne savent pas si les civils de Tal Afar ont été ciblés «par erreur» par les Etats-Unis, qui dirigent la coalition internationale afin de bombarder les positions du groupe terroriste Etat islamique en Irak.
Comments (0)
Add Comment