La CNSS fixe le 3 avril comme dernier délai pour les déclarations des employeurs

Dans le but de servir l’indemnité, prévue par le Comité de veille économique et financée par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), fixée à 1.000 dirhams au titre du mois de mars et ce, avant le 6 avril 2020, la CNSS porte à la connaissance des employeurs affiliés au régime que les déclarations des travailleurs en arrêt temporaire, sur le portail covid19.cnss.ma, prendront fin le vendredi 3 avril 2020 à 23H59.

Passée cette date, aucune déclaration d’arrêt de travail au titre du mois de mars 2020 ne serait possible, précise la Caisse dans un communiqué. Pour la déclaration des salariés en arrêt temporaire de travail au titre du mois prochain, elle sera possible à partir du vendredi 10 avril 2020, conclut le communiqué.
Décidée dans l’objectif de préserver le pouvoir d’achat des salariés, l’indemnité forfaitaire mensuelle nette se décline comme suit: 1.000 DH pour le mois de mars et 2.000 dirhams pour les mois d’avril, mai et juin.

Cette indemnité, qui concerne les salariés déclarés à la CNSS au titre du mois de février 2020, en arrêt temporaire de travail et relevant des entreprises en difficulté, est prise en charge “totalement” par le Fonds Spécial pour la gestion de la pandémie coronavirus. Elle annule et remplace l’Indemnité pour Perte d’Emploi prévue par le régime de sécurité sociale géré par la CNSS durant toute la période de crise. Par conséquent, ni l’employeur, ni le salarié n’ont besoin de déposer les formulaires pour le bénéfice de l’IPE.

Comments (0)
Add Comment