Mesures de soutien du secteur bancaire, le Groupe Crédit Agricole du Maroc propose d’extourner les échéances de mars déjà prélevées

Dans un communiqué publié par de GCAM, le groupe bancaire a indiqué le report automatique des échéances de mars, avril, mai et juin, sans frais additionnels ni pénalités pour les populations vulnérables (Fogarim, petits agriculteurs, petits artisans et commerçants…).

En outre, et dans le cas où l’échéance de mars a déjà été perçue, elle pourra être extournée à la demande, ajoute le communiqué.

Pour les populations moins vulnérables (salariés bénéficiant de la CNSS, professions impactées par la crise, etc …), un report à la demande est possible à travers les canaux disponibles et ce, par l’application mobile, par courrier ou directement à l’agence, ajoute la même source.

Comments (0)
Add Comment