Le Maroc face à la pandémie : Ce qui distingue la 3è vague des autres, selon M. Mrabet

«La vague III est très rapide avec un temps de doublement de 4 jours, alors qu’il était de 8 jours dans les 4 premières semaines de la vague Delta et de 14-15 jours dans les 4 premières semaines de la vague I», a écrit Mouad. Mrabet, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique et également président de l’Association nationale d’épidémiologie du terrain, dans un commentaire sur la situation épidémiologique de la Covid-19 au 9 janvier, posté sur LinkedIn.
Soulignant qu’à la quatrième semaine de la troisième vague, le «Maroc passe au niveau rouge», l’expert a relevé que sans surprises, les nouvelles contaminations continuent à augmenter de façon très rapide pour la quatrième semaine consécutive, avec un dernier Weekly Change record : 231,3%, jamais enregistré depuis le début de la transmission communautaire du virus au Maroc.
Le taux de positivité hebdomadaire a augmenté au niveau de toutes les régions, avec un doublement au niveau national (de 10,2% à 21,7%), a-t-il ajouté, poursuivant que le taux de reproduction effectif du SARS-CoV-2 est de 1,33 (écart-type : 0,01). L’incidence de la Covidose grave cette semaine a malheureusement augmenté aussi : 1/100 000 Hts et la mortalité spécifique aussi de 0,5 à 1,5/1 million d’habitants. Ces deux derniers indicateurs vont augmenter malheureusement les semaines prochaines, a averti M. Mrabet.
Le niveau de transmission du SARS-CoV-2 est élevé au l’échelon national, très élevé à la région de Casa-Settat, élevé aux régions Rabat-Salé-Kénitra et Marrakech-Safi et modéré aux autres régions, a-t-il indiqué, faisant état d’un décalage de 3 semaines entre le centre du Maroc, le nord avec le sud. Les pics seront atteints à des dates différentes selon les régions, a-t-il fait observer.
Au demeurant, a conclu Dr. Mrabet, l’objectif reste toujours la réduction de la gravité et de la mortalité de la vague à travers trois actions, à savoir les «mesures préventives individuelles : Masque, distanciation, hygiène», «la vaccination, notamment la troisième dose qu’on peut vraiment considérer comme vaccination de riposte avec le délai court de réponse vaccinale» et «le respect du protocole thérapeutique : chose dont on parle très rarement».
Détaillant la troisième action, il a insisté qu’une personne symptomatique doit arrêter toute activité en groupe, y compris le travail et doit rapidement se faire tester, alors qu’une personne positive doit rapidement prendre son traitement complet et aussi informer ses contacts rapprochés pour chercher à se faire tester. Une personne malade doit respecter l’auto-isolement à domicile et, enfin, une personne malade doit surveiller son état de santé et rapidement consulter en urgence l’hôpital, si un signe d’aggravation de l’état de santé se manifeste, a-t-il dit.

Comments (0)
Add Comment