Légisport: Retrait arbitraire et éhonté de l’agrément à l’omnisports du CODM

Depuis le lancement du processus de l’agrément des associations sportives, aucune association agréée n’a fait l’objet d’une mise en demeure. Pourtant, les observateurs avertis ont beau ruer dans les brancards en soulevant un tollé d’entorses sans que le ministère de la Jeunesse et des sports ne remédie à la situation en respectant les termes de la loi dite 30.09 et ses textes d’application.

Toutes les requêtes des associations sportives n’ont pas été prises en considération et aucune suite ne leur a été donnée. Pourtant, les litiges et les contestations sont du ressort de la justice compétente et non de l’administration.

‘’ Ce qui nous a révolté, c’est le fait que le ministère ait décidé de clouer notre club via un communiqué sur fond d’arguments fallacieux. Avez-vous vu dans le monde entier une administration qui prend une décision et la rend publique dans les réseaux sociaux par le biais d’un communiqué.

C’est irresponsable et indigne. Quant aux considérants de l’arrêté du ministre qui a retiré illégalement l’agrément à notre association le CODM, ils se sont avérés que lesdits manquements aux conditions de l’article 5 du décret d’application de la loi 30.09 n’ont pas été explicitement évoqués dans l’arrêté ministériel. L’article 7 du décret d’application parle des manquements aux conditions de l’article 5 dont l’affiliation aux fédérations sportives n’est une des conditions exigées pour avoir l’agrément.

Sur ce point, la mise en demeure a été dolosive car le ministère ne nous a pas demandé expressément copie des affiliations aux fédérations sportives des sports concernés. Nous allons contester ce retrait auprès du ministre en rétorquant avec des arguments irréfutables afin qu’il revienne sur sa décision avant de saisir la justice pour avoir gain de cause. Et tout ce qui a été rapporté dans le communiqué irresponsable du ministère est faux et archi-faux’’, nous a déclaré Khalid Regoug, secrétaire général du comité directeur de l’omnisports du CODM.

Il est à signaler que le Centre Marocain de l’Intelligence Sportive a rendu public un communiqué étoffé où le ministère de la Jeunesse et des sports a été mis nu. Scandaleux. Dans notre édition nous reviendrons sur les détails de ce communiqué qui prouve que l’on est devant une institution publique dont les amarres institutionnelles ont été larguées.

Qu’attend le chef du gouvernement pour se débarrasser du ministre de la Jeunesse et des Sports qui à cause de ses lapsus et ses dérapages récurrents, le gouvernement marocain est devenu la risée du peuple marocain ?

 

Comments (0)
Add Comment