Moscou expulse un diplomate US : Et affirme prévoir une riposte à l’expansion de l’OTAN

Bart Gorman, ambassadeur adjoint des Etats-Unis en Russie, s’est vu demander de quitter le pays, rapportent ce 17 février les agences de presse russes Tass et RIA. L’ambassade des Etats-Unis a fait savoir qu’elle envisageait une réponse à cette mesure.
Les raisons précises de l’expulsion n’ont pas été rendues publiques dans l’immédiat, mais cette annonce survient en plein pic de tensions entre l’Occident et Moscou, principalement autour du dossier ukrainien, mais également de la présence de l’OTAN aux frontières de la Russie.
La Russie a menacé dans la journée du 17 février de réagir, y compris militairement, en cas de rejet par les Etats-Unis de ses principales exigences sécuritaires, répétant vouloir un retrait des forces US d’Europe centrale et orientale et des Etats baltes. «En l’absence de disposition de la partie américaine à s’entendre sur des garanties juridiques fermes pour notre sécurité […] la Russie sera forcée de réagir, notamment par la mise en œuvre de mesures à caractère militaire et technique», a écrit le ministère russe des Affaires étrangères dans sa réponse à des propositions US sur des pourparlers concernant la sécurité européenne.
Sur son compte Telegram, Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a affirmé que cette mesure était une action de représailles après la récente expulsion «injustifiée» d’un diplomate russe en poste à Washington.
«Nous appelons la Russie à mettre fin à ses expulsions sans fondement de diplomates américains» et «nous étudions notre riposte», a affirmé de son côté un porte-parole du département d’Etat à l’AFP.

Comments (0)
Add Comment