Pénuries en Syrie : Le gaz de Homs exploité

Selon le ministre syrien du Pétrole, ce puits est relié à un autre groupe de puits qui seront ultérieurement mis en service après la détermination de leur localisation en vue de les raccorder au réseau gazier.

Dans une interview pour le site d’information libanais Al-Ahed news, Firas Qaddour, directeur général de la compagnie pétrolière syrienne, a assuré que « la nouvelle découverte dans le champ de Zamrat Al-Mahr est une découverte très importante dans ces circonstances difficiles ». Il a spécifié que les résultats des travaux de prospection dans ce puits sont bons, et l’évaluation indique que sa production atteint plus de 250 mille m3 par jour et pourrait atteindre les 600 mille à la fin de l’an. Les réserves confirmées de ce puits « sont d’environ deux milliards de m3, et celles espérées seraient d’environ 9 milliards de mètres cubes », a-t-il ajouté.

Les autres gisements de gaz prometteurs sont celui de Tiaz, proche de celui de Zamrat al-Zahr, indique F. Qaddour, selon lequel des travaux d’exploration sont en cours au nord et au sud de Damas. Il a évoqué une coopération technique et d’échange de certaines technologies « avec des amis, notamment avec des frères iraniens ou avec des amis russes ».

Comments (0)
Add Comment