Pour se blinder contre les cyberattaques : Google met la main sur l’israélienne Siemplify

Depuis le début de la pandémie en 2020, les revenus de Google provenant de l’activité cloud ont presque doublé pour atteindre environ 5 milliards de dollars, car les entreprises se sont tournées vers le travail à domicile.
Google a déclaré mardi que la plateforme de Siemplify sera intégrée dans son cloud. Les détails financiers de l’opération n’ont pas été divulgués par les entreprises, mais le site d’information technologique CTech, basé en ‘Israël’, a indiqué que l’acquisition était estimée à 500 millions de dollars. Google n’a pas répondu immédiatement à une demande de confirmation de Reuters.
Ce rachat constitue la première transaction de Google avec une entreprise israélienne.
Pour rappel, Israël avait défrayé la chronique avec sa société d’espionnage NSO Group, le fabricant de l’outil de piratage Pegasus qui a fait l’objet de critiques de la part d’une série d’entreprises et de gouvernements pour avoir espionné les portables de journalistes, d’opposants et plusieurs hommes politiques.

Comments (0)
Add Comment