Présidentielle en Guinée-Bissau: Un duel entre anciens premiers ministres

La commission électorale a annoncé dans la matinée les résultats provisoires de l’élection du dimanche 24 novembre. Le candidat du PAIGC qui est en tête, Domingos Simões Pereira, sera face à Umaro Sissoco Embalo, lors du second tour prévu le 29 décembre.

D.S. Pereira obtient 40,13% des voix contre 27,65% pour U.S. Embalo candidat du MADEM, premier parti d’opposition au Parlement.

Pereira a aussitôt fait un appel du pied à tous les autres candidats:
«Nous invitons tous les autres candidats à nous rejoindre. Nous avons besoin de tout le monde  pour être capable de construire la Guinée-Bissau de nos rêves.»
Révélation de cette présidentielle, Embalo a du mal à reconnaître les résultats:
«Ce n’est pas parce que nous sommes d’accord avec les résultats proclamés que nous l’avons accepté. C’est parce que nous avons placé la Guinée-Bissau au dessus de tout. Nous ne voulons pas être considérés comme des facteurs d’instabilité. »

Ce sont deux anciens Premiers ministres qui se retrouveront donc pour le second tour prévu le 29 décembre.
Les tractations vont commencer pour des alliances, alors que la participation des électeurs a été très importante avec 73 % de votants: les deux partis en tête courtisent notamment les électeurs de Nuno Nabiam, candidat du PRS/APU arrivé en 3e position à la présidentielle avec 13,16 % .

Juste derrière, le président sortant José Mario Vaz est 4ème et a perdu son pari.
Il se présentait en tant qu’indépendant.
Sa décision de limoger le Premier ministre Aristide Gomes moins d’un mois avant l’élection a été sèchement critiquée par toute la communauté internationale.

En 5ème place, Carlos Gomes Junior, surnommé « Cadogo », obtient moins de 3 % des voix.
Il était favori de la présidentielle de 2012, mais avait été renversé par les militaires entre les deux tours.

Comments (0)
Add Comment