Pression de la pandémie : Une semaine létale et des variants à venir…

Le Maroc vient de briser le carcan qui maintenait son ciel fermé au trafic aérien. Une mesure qui prête au débat à l’heure où l’état d’urgence sanitaire n’a en rien empêché le variant Omicron de faire des ravages dans le pays.
Quoi qu’il en soit, les statistiques fournies par le ministère de la Santé laissent peut-être prévoir l’essoufflement de la 3è vague. Ainsi, dans la journée de vendredi, 4 899 cas seulement ont été enregistrés au Maroc. Portant le total de personnes infectées depuis le début de la crise sanitaire à 1 124 986.
On signale aussi 8 167 nouvelles guérisons, portant à 1 057 333 le nombre total, avec un taux de rémission de 94%. Par contre, 30 morts ont été recensés ces dernières 24 heures, le nombre de personnes décédées à cause de la Covid-19 atteignant 15 300, soit un taux de létalité de 1,4%. Et le pourcentage pourrait évoluer au regard des cas jugés critiques. Car sur 52 353 cas actifs sous traitement, 761 patients restent dans un état critique, dont 96 nouveaux cas déclarés ces dernières 24h. 26 sont sous intubation et 233 sous ventilation non invasive. Le taux d’occupation des lits de réanimation Covid-19 a grimpé à 14,5%.
Aucune région n’est épargnée par la pandémie en dépit de la campagne nationale de vaccination. Campagne qui confirme, officiellement, que 24 653 642 personnes ont déjà reçu la première dose du vaccin contre la Covid-19, alors que 23 071 933 en ont reçu la deuxième et 4 358 048 la troisième.

Comments (0)
Add Comment