Rabat et Bruxelles négocient l’accord de pêche: Le lobbying du Polisario s’active en Europe

Plusieurs groupes de pression pro-Polisario ont appelé le Parlement européen, la Commission européenne et les États membres de l’Union européenne « à prendre en compte le peuple sahraoui lors de la négociation des accords de pêche et de libre-échange entre l’UE et le Maroc » dans un texte soumis aux vingt-huit et aux institutions communautaires.
Le document a été adopté et signé par 93 ONG pro-Polisario établies sur le territoire, dans des camps de réfugiés de Tindouf et en Europe.
Il cite la décision de la Cour de justice de l’instance européenne (CJUE) qui a estimé que les accords commerciaux entre l’UE et le Maroc « ne sont applicables sur le territoire marocain ».
« Le Sahara Occidental pourrait signer des accords avec l’UE sans l’intervention du Maroc, tout comme cela se fait dans le cas de la Palestine et d’Israël », a estimé Mahjoub Maliha, coordinateur de cette coalition, dans une déclaration faite à l’agence espagnole EFE. .
Une même requête a également été adressée à l’Envoyé spécial de l’ONU, Horst Köhler, lors de sa première visite à Laâyoune.
Tout cela se trame alors que Rabat accueille jusqu’au jeudi 5 juillet un autre round de négociations pour le renouvellement de l’accord de pêche qui arrive à expiration le 14 juillet.

Comments (0)
Add Comment