Raids israéliens sur Gaza : Des missiles SAM7 ciblent des hélicos israéliens

Dans la nuit de samedi à dimanche (1er et 2 janvier), 20 heures après les tirs, des hélicoptères israéliens ont réalisé 5 raids successifs à l’ouest de Khan Younes au sud de la bande de Gaza.
Selon le correspondant de la télévision libanaise proche du Hezbollah, al-Manar, une position des brigades al-Qassam à Khan Younès, a été ciblée, outre des postes de surveillance frontaliers. Les raids israéliens n’ont pas fait de victimes. En parallèle aux raids aériens, l’artillerie israélienne a bombardé un point de contrôle à l’est de la localité de Beit Hanoune, plus au nord.
Surprise, la résistance palestinienne a riposté en utilisant pour la première fois, deux missiles de type Sam-7 lancés en direction des appareils israéliens. « Nous ne permettrons pas de changer les règles d’engagement et la résistance restera le bouclier protecteur de notre peuple », a dit pour al-Manar le dirigeant du Hamas Ismail Radwane.
Selon le correspondant de la télévision libanaise d’information al-Mayadeen, la riposte de la résistance s’inscrit dans le cadre de la dissuasion « Après les tirs des deux missiles, les hélicoptères israéliens se sont retirés de Gaza », a-t-il précisé.
Des responsables du Hamas avaient envoyé un message aux dirigeants israéliens via les Egyptiens leur faisant part que toute violation des règles d’engagement provoquera une riposte de la résistance.
Avant la riposte israélienne, les médias israéliens se faisaient l’écho du débat parmi les responsables militaires et sécuritaires sur l’auteur des tirs. Le correspondant de la télévision Canal 12 avait rapporté que les institutions militaire et sécuritaire israéliennes sont toujours incapables de savoir qui a tiré ces missiles tombés au large de Tel-Aviv et pourquoi. Citant des sources sécuritaires israéliennes, la chaine KAN a rapporté de son côté que la justification livrée par le Hamas que les tirs ont été provoqués par le mauvais temps n’était pas admissible.
Yoaz Hendel, ministre israélien des communications, a assuré qu’il ne croyait pas que le commandement du Hamas était responsable des tirs mais appelé à riposter. La télévision israélienne Canal 12 avait quant à elle prévu « une riposte israélienne aux missiles de Gaza, mais non avec force, pour éviter une nouvelle flambée dans le sud ».

Comments (0)
Add Comment