Raids israéliens sur Palmyre : La riposte sera douloureuse, promet la résistance

Une source militaire a déclaré à l’agence officielle syrienne Sana que « vers 23h34 de la nuit dernière (mercredi à jeudi), l’ennemi israélien a mené une agression aérienne à partir de la zone de Tanf contre Palmyre dans la banlieue est de Homs, prenant pour cible une tour de communication et certains points environnants ». Ajoutant que « les défenses aériennes syriennes ont été activées contre des missiles tirés par des avions de combat depuis la base militaire américaine d’al-Tanf, située à la frontière entre la Syrie, la Jordanie et l’Irak », selon Sana.
Outre les quatre victimes du raid qui a reçu l’aval US, cette source a fait état des dégâts matériels.
En réaction, le commandement de la cellule d’opérations des alliées de la Syrie a assuré, jeudi 14 octobre, qu’il ripostera à l’agression qui a visé des points appartenant aux forces alliées dans la région de Palmyre.
La cellule d’opérations des alliés de la Syrie a confirmé, dans un communiqué publié ce jeudi 14 octobre, que ses dirigeants avaient pris la décision de répondre à l’agression menée par des avions israéliens et américains la nuit dernière, contre des points de repérage des forces déployées dans la région.
Le communiqué a expliqué que les cibles qui ont été attaquées sont des centres de rassemblement de jeunes et des centres de services. Un certain nombre de « nos frères moudjahidines sont tombés en martyrs ou ont été blessés suite à cette agression. Leur nombre aurait été plus grand s’ils ne s’étaient pas redéployés », précise-t-on.

Comments (0)
Add Comment