«Routes de la soie» : La ligne ferroviaire Shanghai-Hambourg opérationnelle

Le «Shanghai Express» sera chargé de vêtements, de pièces automobiles, de panneaux solaires, de vaisselles, de meubles, de produits de première nécessité, de composants de machines et d’autres marchandises. Le train quittera la Chine par le col d’Alataw de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, et arrivera à Hambourg environ deux semaines plus tard en passant par le Kazakhstan, la Russie, la Biélorussie et la Pologne.
Selon les douanes de Shanghai, les trains empruntant cet itinéraire circuleront régulièrement chaque semaine, alors que de nouvelles routes seront ouvertes, offrant ainsi de nouvelles options logistiques aux entreprises chinoises et étrangères.
Selon Li Chongyu, P-DG de la China Railway International Multimodal Transport Co., Ltd (CRIMT), la première ligne de fret ferroviaire Chine-Europe a été lancée en 2011, et 17 trains de fret ont assuré ce service cette année-là, rapporte Xinhua. Depuis, le service a connu une croissance stable. En 2017, le fret ferroviaire a enregistré une croissance drastique, avec 3.673 trains, en hausse de 116%, dépassant ainsi le nombre total de trains de fret pendant la période de 2011 à 2016.
L’élan de la croissance s’est maintenu en 2018, avec 2.490 trains de fret depuis le début de l’année, en hausse de 69% en glissent annuel. Le nombre de trains retours connaît également une augmentation stable, avec une hausse de 100%, représentant 69% du nombre de trains allers.
D’après le responsable chinois, la qualité des services et des opérations des trains de fret Chine-Europe s’est considérablement améliorée ces dernières années. Un système de services de logistique a été établi, le dédouanement est de plus en plus aisé, et la gestion de la sécurité s’est renforcée.
Yangtze Optical Fibre and Cable Joint Stock Limited Company, premier fournisseur mondial de fibres et cables optiques, envoie 20% de ses exportations vers les régions traversées par les trains de fret reliant l’Empire du Milieu au Vieux Continent. Selon Shen Qing, responsable de cet exportateur, le service de trains de fret Chine-Europe permet de raccourcir la durée de l’acheminement de ces produits à 22 à 24 jours, contre 52 à 56 jours précédemment.

Comments (0)
Add Comment