Russes et Ukrainiens se sont rencontrés en Biélorussie : Les rounds de négociations ne font que démarrer

Les négociations des délégations russe et ukrainienne prévues dans la matinée du 28 février en Biélorussie, au cinquième jour de l’opération militaire russe lancée par Vladimir Poutine suite à la demande des Républiques du Donbass de leur fournir une assistance militaire, ont eu lieu. Et les deux parties ont convenu de se retrouver pour un second round, le temps d’évaluer les propositions des uns et des autres.
Sur le terrain, l’armée russe a déclaré avoir détruit plus de 1.000 infrastructures militaires ukrainiennes. Des informations font état d’un convoi russe long de plus de 50 mètres qui n’est plus qu’à 25 km de Kiev. La prise de la capitale est donc une affaire d’heures.
Entre-temps, l’UE a affirmé débloquer 450 millions d’euros pour doter l’Ukraine en armes létales. De nombreuses sanctions antirusses ont déjà été annoncées par l’ensemble européen, le Royaume-Uni, les États-Unis et d’autres pays. Parmi elles figurent la fermeture de l’espace aérien de l’UE aux avions russes, l’exclusion du réseau SWIFT de plusieurs grandes banques russes, des sanctions financières visant V. Poutine et certains ministres russes et le gel des actifs des 351 députés de la Douma ayant voté pour la reconnaissance de l’indépendance des Républiques du Donbass, ainsi que l’interdiction des médias russes Sputnik et Russia Today. De nouvelles sanctions sont attendues pour isoler davantage la Russie.

Comments (0)
Add Comment