Salafin : Une production nette en baisse de 5.1% au T1

Le marché automobile des véhicules neufs a continué à pâtir du manque de stocks de voitures disponibles et a vu ses ventes reculer de 6,3% par rapport à la même période en 2021 (AIVAM). Cette problématique d’approvisionnement a pesé sur l’activité de prêts automobiles qui réalise une production de 139 MDH, en baisse de 12,2% par rapport à la même période de l’exercice 2021 qui avait bénéficié d’une dynamique de rattrapage d’activité post-confinement (progression de +21,1% au 1er trimestre 2021), indique Salafin dans un communiqué sur ses indicateurs trimestriels.

En dépit de ce contexte de marché difficile, Salafin parvient grâce à la réorganisation de son dispositif commercial et à l’amélioration de la compétitivité de ses offres de financement à amorcer une nouvelle dynamique sur le segment automobile dont la production s’est fortement redressée de +17,4% par rapport au quatrième trimestre 2021.

Le segment des crédits personnels reste, quant à lui, mieux orienté et progresse de 2,1% par rapport au premier trimestre 2021 et atteint un volume de 157 MDH. Dans ce contexte, les encours se contractent légèrement de 1,5% à 3,2 Mrds DH, sous l’effet de la baisse de 1,6% des encours des Opérations de Crédit et de 1,1% des encours LOA (Location avec Option d’Achat). Le Produit Net Bancaire s’est élevé, pour sa part, à 94 MDH, en baisse de 3,9% par rapport au premier trimestre de l’année précédente, relève le communiqué.

Comments (0)
Add Comment