Street art Casablanca : « Une énergie nouvelle pour Casablanca en constante mutation »

Le premier prix du concours « Street Art Casablanca » a ainsi été décerné à Youssef El Youbi pour son œuvre intitulée « la maison colorée » tandis que la mention spéciale du jury a été attribuée à Elyas de Lopes, plus jeune participant du concours, fait savoir les organisateurs dans un communiqué.
Ainsi, le vainqueur du concours bénéficiera d’une formation complète, offerte par l’école Art’Com Sup, alors que les œuvres des lauréats seront prochainement exposées et les artistes participeront à la réalisation de fresques murales dans la ville de Casablanca, souligne la même source.
Aux termes de la délibération, 10 lauréats ont été choisis par le jury composé de Ed Oner, artiste reconnu sur la scène marocaine du Street art, Mohamed Rahmo, membre fondateur du collectif MadNess, Fadma Ait Mous, sociologue, Zahia Benabdeljalil, directrice de l’école Art’Com Sup, David Boch, galeriste international et Patricia Defever, directrice de la maison d’édition Langages du Sud.
Dans leur communiqué, les organisateurs avancent que le concours « Street Art Casablanca » est la première étape du projet « Street Art, une énergie nouvelle pour Casablanca en constante mutation », initié par Langages du Sud en collaboration avec Ed Oner et Yoriyas. Ce projet comprend le concours, la réalisation d’un beau livre sur le Street Art à Casablanca et l’exposition des œuvres issues du concours.
L’ambition des acteurs de ce projet, soulignent-ils, est d’associer les jeunes de tous les quartiers casablancais à la valorisation de cette énergie créative qui anime la ville, de susciter l’échange et le partage dans les espaces urbains, d’accompagner et de faire connaître les jeunes talents dans le royaume, mais aussi à l’international.

Comments (0)
Add Comment