En Turquie, le TAK revendique l’attaque d’Istanbul…

Le groupe des « Faucons de la liberté du Kurdistan » (TAK) a revendiqué vendredi l’attentat à la voiture piégée contre la police turque qui a fait onze morts mardi à Istanbul. Le TAK, groupe radical proche du PKK, recommande aux touristes étrangers de ne pas venir en Turquie. Et dénonce, dans un communiqué publié sur le wab, « la guerre sale menée dans le Kurdistan » par les forces turques. Pour rappel, les TAK sont nés il y a une dizaine d’années d’une scission au sein du mouvement rebelle kurde, le PKK, fondé par Abdullah Öcalan qui purge depuis 1999 une peine de prison à vie en Turquie.
Binali Yildirim, désigné à la tête du gouvernement le mois dernier après le départ d’Ahmet Davutoglu, favorable à la reprise du dialogue avec les indépendantistes kurdes, a épousé la ligne dure du président Erdogan. En fermant toutes les portes face au dialogue avec le PKK.
Comments (0)
Add Comment