Vers une réconciliation syro-turque : Un processus qui démarre…

Le journal turc qui cite des sources informées précise que « la politique d’équilibre récemment adoptée par la Turquie et le rôle qu’Ankara a joué ces derniers mois, en particulier pour résoudre la guerre en Ukraine, font que le moment actuel est propice pour résoudre également le problème syrien ».

Les sources ont souligné que la Turquie, « dans tous ses contacts avec l’administration syrienne, insiste sur 3 choses indispensables, à savoir, préserver la structure unitaire et l’unité des territoires syriens, assurer la sécurité des réfugiés retournant dans leur pays, en plus des activités du Parti des travailleurs du Kurdistan ». Selon le journal, « Ankara a transmis ces messages importants à Damas, en particulier avant la visite du président syrien Bachar al-Assad aux Émirats arabes unis ».

B. al-Assad s’est rendu aux Émirats arabes unis il y a quelques semaines et a rencontré le prince héritier d’Abu Dhabi, Mohammed ben Zayed Al Nahyane, et le dirigeant de Dubaï, Mohammed ben Rachid Al Maktoum. Une visite qui a été appréciée froidement par l’administration US. Mais il faut croire aussi que Moscou n’a pas fait de mystère à ce sujet en appelant les Turcs à « solder » le compte des djihadistes encore actifs dans la province d’Idlib en prélude à une normalisation des relations avec leurs partenaires et alliés syriens.

Comments (0)
Add Comment